Au coeur d'un événement Offline, retour sur le Meltdown de Lyon


bannière.jpg


Nous avons eu envie de vous faire vivre un événement Offline de l'intérieur, voici un petit retour sur le Meltdown de Lyon, comme si vous y étiez...
L’évènement :

Une compétition sur deux jours, organisée par l’association Emagine Gaming, les 16 et 17 mars 2019. Elle a réuni 11 équipes de 5 joueurs, au bar « le Meltdown » de Lyon, d’où le nom couramment donné à cet Offline.

La genèse du Meltdown de Lyon:

J’ai posé la question à Noheart, membre du staff Emagine, voici sa réponse :
« Pour répondre au pourquoi de cet événement, à sa philosophie, je dois d’abord faire un rappel historique. Clash of Clan, c’est un jeu mobile de farm, rush et stratégie mais c’est également une source de liens sociaux solides et durables. Emagine Gaming organise des Offline Clash of Clan depuis 2017. Le but premier de ces événements était d’offrir l’opportunité aux joueurs de se rencontrer IRL, réunis dans une bonne ambiance et autour d’une même passion.
Lors de la Clash Cup 2018, nous avons proposé aux équipes un format plus orienté Esport. Format qui a beaucoup plu puisque pas moins de 32 équipes se sont affrontées au Stade Jean Bouin à Paris.
Le Meltdown de Lyon 2019 est le 1er Offline d’une série qui amorce un nouveau tournant. En effet, jusque-là, chaque Offline était organisé de façon indépendante, sans autre but que de se retrouver ou de tenter de décrocher le titre de champion du tournoi.
Le Meltdown de Lyon 2019 et les Offlines suivants, labellisés « ClashTour », donnent accès, quant à eux, à une place qualificative à la Clash Cup 2020. La dimension sociale reste présente tout en offrant aux adeptes de l’Esport Offline de nouveaux horizons. »


Avant le jour J :

Un évènement comme celui-ci, c’est beaucoup de préparation…
D’abord caler le lieu et la date…
Ensuite la com, lancer la pub pour le tournoi, lister les équipes, donner toutes les infos régulièrement, faire face aux désistements… du stress forcément, mais beaucoup de satisfaction quand tout prend forme.
Le serveur discord est agrémenté de plusieurs salons :


discord Emagine copie.jpg


Resto pour la soirée du samedi, covoiturage, tout est mis en place pour favoriser la convivialité.
Pour la com, Béla, graphiste talentueuse de Graph&Games, est mise à contribution en amont et pendant la compétition afin d’abonder en productions graphiques.



bela hieu arsenik copie.jpg

Béla, Hieu et Arsenik


Enfin pas de bonne com sans stream, il faut donc trouver les streamers, ce sont Raevo, Snowix, Hieu, Arsenik et Optimus qui répondent à l’appel.

Le meldown de Lyon reste une compétition, cela nécessite également un gros travail de réflexion sur la formule sportive, les règlements à caler puis à rédiger (format des matchs, roosters, restriction des troupes), l’organisation de l’arbitrage, et le tirage au sort à faire dans les règles pour que tout soit équitable, clair et agréable pour les participants.
Tout le staff Emagine est sur le pont (Winter, Emy, Sireev, Hieu, Guillaume, Snowix et Noheart).


Et puis il y a tout l’aspect matériel à gérer pour le bon déroulement de la compétition : la régie a demandé un gros travail d’investissement et de préparation. Habituellement, ce poste est géré par des partenaires. Le Meltdown de Lyon 2019 est le 1er événement Offline qu’Emagine Gaming organise de A à Z.
Il a fallu louer ou acheter beaucoup de matériel : Attention la suite de ce paragraphe s’adresse aux connaisseurs !!! :p(un mixeur vidéo, 2 caméras, 2 spots LED, une Gopro, 40m de câble HDMI, en location, 2 micro casques XLR, une table de mixage audio, une carte d'acquisition HDMI, 2 boitiers passthrough XLR, 60m de divers câbles audio, 1 adapteur micro Gopro, une vingtaine d'adaptateurs audio, un stream deck, en achat). Le Melt a prêté 3 PC gaming (avec écrans, clavier, souris), 2 routeurs wifi, 1 écran géant, 1 vidéo projecteur, 2 IPads + adaptateurs HDMI, 2 casques régie, 2 écrans de contrôle pour les streamers, 1 écran de contrôle régie, une tablette android. C’est bon vous pouvez vous réveiller


La préparation (choix du matériel, recherche des prix / négociation, test, configuration, prise en main) a nécessité entre 30 et 40h de travail, ce n’est pas une mince affaire !

L’installation :

Le grand jour arrive, tout le monde est sur le pied de guerre…

L’installation démarre le vendredi, avec la mise en place et les tests qui se sont terminent un peu après minuit pour ce qui peut être fait ce jour-là. Ils continuent le samedi, de 10h quand le Meltdown ouvre, jusque 13h. Pour la régie, les derniers tests sont effectués un peu avant le live vers 14h30-15h.

install régie copie.jpg

Tests régie vendredi soir par Noheart et Winter

Pendant ce temps les premiers joueurs arrivent sur Lyon. Les photos du voyage en voiture, des apéros sur place le vendredi soir, des coins camping au sein des apparts loués commencent à fleurir sur le serveur et donnent furieusement envie d’y être déjà. C’est très prometteur pour l’ambiance…
Ça se charrie gentiment entre équipes, histoire de faire monter la sauce.


Jour J :

Samedi 13h : Les joueurs arrivent au Melt, petit coucou au staff, ils reçoivent leur petite étiquette avec leur pseudo et nom d’équipe pour pouvoir s’identifier.
Ils se cherchent une table où s’installer, les règlements et programmes sont disposés sur les tables. Ils prennent l’apéro en attendant le début de la compétition.
Des problèmes avec le Wifi retardent un peu le début des matchs, qui se font finalement plutôt en 3G ou 4G.


Coté spectateur : j’arrive un peu avant 15h, le bar ne se voit pas très bien dans la rue, juste une petite enseigne.
Je rentre dans la première salle, je me demande un peu ce que je fais là et où aller. Chacun est concentré sur sa tâche, Il n’y a pas vraiment de guide sur ce qu’il y a à voir. Il y a les streamers à ma gauche, la régie à ma droite, le comptoir du bar un peu derrière. Je me dirige vers la salle du fond où j’essaye de retrouver des connaissances IG, pas facile quand on ne sait pas à quoi elles ressemblent !
Finalement, je trouve, on fait connaissance IRL, puis je regarde un peu la compétition. Chacun est sur son écran, mais on voit quand même bien les attaques, on suit les scores et les qualifications (ou plutôt non qualification pour l’équipe que je suivais…) dans une ambiance super sympa.


La compétition générale se déroule dans une bonne ambiance, des éclats de rire et des cris fusent régulièrement en cas de perf ou de fail…
C’est top d’entendre les réactions des équipes adverses sur les attaques de l’équipe qu’on suit…
Les équipes s’applaudissent en fin de match, il y a du respect.


salle du melt copie.jpg

Coté staff, Emy orchestre, d’une main de fer dans un gant de velours, l’organisation sur place aidée par Sireev en Online et par Snowix et Hieu sur place lorsqu’ils ne streament pas. Winter et Noheart assurent la partie régie. Winter bondit de temps à autres de sa chaise pour régler un problème technique en plus de la régie proprement dite.

Les steamers Arsenik, Optimus et Raevo, les Community Manager de Supercell Justine et Thomas, le frère de Raevo et d’autres volontaires sur place aident également bien.

Je navigue d’une salle à l’autre, pour regarder un peu tout ce qui se passe, les streamers, Béla qui graphe, pour faire connaissance avec les personnes que j’ai l’occasion de croiser sur le forum, boire un verre…

Tout le monde est ultra concentré à la régie et à l’arbitrage, Béla est à fond sur ses créations à produire en temps très limité pour donner les résultats des matchs, mais on sent que tout le monde est heureux d’être ici et de faire ça.

régie bis  copie.jpg

La régie et l'atelier graph


Les streamers se relaient pour le live, ça a l’air épuisant !

raevo et snowix copie.jpg

Raevo et Snowix

baby copie.jpg

L’arbitre…

Le soir les joueurs inscrits pour le resto partent progressivement pour entamer la suite du programme, d’autres vont manger ailleurs. Le resto organisé est sympa, et permet aux joueurs des différentes équipes de faire un peu mieux connaissance autour d’un baby foot.

Le lendemain la compétition reprend vers 13h30 et dure jusqu’à la fin de la journée.

La compétition proprement dite:

Voici quelques-unes des forces en présence, certaines équipes ont joué le jeu des présentations.

Les Winners :

les Winners copie.jpg

godz au premier plan, derrière Francois, vince, essox, zl Alex et titvivie.

Les Mignons Events :

Mignons events copie.jpg

Sur la ligne de gauche Donald, Loldu, Mimi randy et Randy et sur la ligne de droite Fred, Natha la Glorie, Excidium, Mamiela et papasam.

souvenir... copie.jpg

Equipe composée de joueur et de pom pom girls. Ne pas oublier kéké qui a joué également avec l’équipe!


Les Papys Warriors :
papys warriors copie.jpg

De gauche à droite: Flo, Dav, Croco, Hurri et Why

The clanless :
The clanless copie.jpg

Présentation de Nin’s : « Equipe formée sur un « malentendu » (une arnaque totale !). Il manquait une 12e équipe pour avoir des poules équilibrées, il y avait 2 joueurs disponibles et disposés à jouer, Mina (Fourni H) et Fred (RQ), de notre côté Teddy, Helder et moi (La Meute) étions présents sans équipe et sans intention de jouer (au moins pour deux d’entre nous).
L’envie de faire plaisir autant aux joueurs qu’aux organisateurs l’a emporté sur le reste et voilà comment nous avons créé ce clan éphémère, avec pour seul objectif : s’amuser.
Objectif atteint, une très belle expérience (ça me fait mal de le dire…mais merci aux affreuses personnes qui m’ont embarquée dans cette galère).
Voici la présentation que nous avions envoyé avant le Meltdown :
THE CLANLESS Mais qui sont-ils, d’où viennent-ils, quel est ce clan intrigant et mystérieux ?
Il paraît qu’ils ne sont ni humains ni vivants !!! Ils n’apportent que destruction et chaos sur leur passage !!! THE CLANLESS !!! Là pour vous faire peur...Mais surtout pour vous faire mourir de rire »


La team Bunker :
Les bunker copie.jpg

de gauche à droite Xantarm, Akta, Aniss, Remy-0, Mick

Les frérots :
Les frérots coc copie.jpg

Synthétique, Constance, Hervé, Jannah, Mecanickeur, Dieu, Theo, Emi, Niko et Mani
Oui on était nombreux. Voilà les frérots qui ont profité du melt pour se retrouver aussi tarés sur le jeu qu’irl


Les Tinkmaster:
Thinkmasters copie.jpg

Présentation de Coco : « Tinkmaster, c’est un clan créé il y a plus de 4 ans, fin Janvier 2015, par Arsenik. On a longtemps été un clan mixte mais depuis un an environ, on s’est orienté vers le full th11 puis full th12. A Tinkmaster, on a commencé l’Esport sur coc avec Emagine lors de la 7ème journée de la saison 1 des ranking le 31 mars 2017. Par la suite, on a continué l’Esport par des tournois, l’ecl d’emagine, la ligue eagle de la fff, la ligue platine de la ccf, la clash cup online 2017 où l’on a fini 10ème sur 1121 équipes. On a participé à la clash cup 2018 en mars en full th11... Dernièrement, on a fini finaliste de la saison 1 de l’emagine’s cup full th12.
Dans la team, on a donc uniquement des joueurs qui jouent en th12 mais un évènement offline comme ce meltdown est un parfait prétexte pour se rencontrer pour ceux qu’on n’avait pas vu à la clash cup et se revoir pour d’autres. De la clash cup, il y a Arsenik, Furle et Coco et donc d’autres arrivants comme Kut.r qui est le plus ancien du clan après Arsenik, qui est venu, Magelo qui est dans le clan depuis presque 1 an et Dextueur, membre de la team france cwc, qu’on connait depuis septembre 2017 ainsi que Julo, notre belge qui est dans le clan depuis 2 ans. Notre ambition sur ce tournoi ? Se faire plaisir et profiter. C’est tellement sympa de se rencontrer irl après tant d’heures de vocal ».


Le programme de la compétition :
programme copie.jpg

Les poules :
poules copie.jpg


Les résultats :

Au terme des phases de groupe, Dans le groupe A, ️G.O.C. eSport et L'Astre Noir étaient au coude à coude. En effet, ils avaient le même nombre de points et le même nombre d’étoiles gagnées. C’est finalement le pourcentage de destruction qui les a départagés. ️G.O.C. eSport termine 1er de son groupe et l'Astre Noir, 2ème.
Dans le groupe B, BunKer E-sport termine 1er du groupe à égalité de points mais avec une étoile offensive d’avance sur Don’t Cry NG, qui termine de ce fait 2ème.
L’excellente performance de Don’t Cry NG (13 étoiles, 97,2% de destruction), aussi bien en attaque qu’en défense, dans le match l’opposant à BunKer E-sport (12 étoiles, 87,8% de destruction) n’aura pas suffi.
D’autres équipes ont également fait de très belles performances, manquant parfois de réussite. Comme par exemple, Marshals’Nation qui a enchainé les 2 étoiles à plus de 90% de destruction en HDV 12 vs HDV12.
Lors de la 1/2 finale, les 4 équipes ont confirmé un niveau très proche, puisqu’elles se sont finalement départagées au pourcentage de destruction. La grande finale a vu s’opposer une nouvelle fois Don’t Cry NG et BunKer E-sport, avec une victoire finale pour BunKer E-sport. Une petite finale très disputée, G.O.C. eSport et L’Astre Noir se battant jusqu’au bout pour arracher la 3ème place, remportée finalement au pourcentage par l’Astre Noir.
Cette question mériterait un article à part entière. Beaucoup d'équipes se sont montrées performantes et plusieurs ont provoqué surprises et sueurs froides à des adversaires chevronnés.

podium copie.jpg

vainqueur copie.jpg

Les récompenses sont remises par Justine et Thomas, les CM de supercell.
récompenses copie.jpg


Les retours à l’issue de cet événement :

Noheart :
« Fière de ce qui a été accompli. Nous avons gagné le pari d’organiser seuls un événement de qualité professionnelle, tant au niveau de la compétition que du streaming, tout en conservant l’ambiance qui séduit tant les équipes et ce, avec très peu de moyens. Et déjà plein d’idées pour améliorer encore la qualité pour les éditions suivantes.
La disponibilité dont ont fait preuve des personnes, qui ne faisaient pas partie du Staff, m’a également beaucoup touchée.
Les paroles, ça n’engage pas à grand-chose. Mais quand des personnes, par leurs actions, concrètes et positives, contribuent à faire d’un événement une réussite, ça, ça a une vraie valeur.
En ce qui concerne les retours de participants, ils sont toujours très positifs et enthousiastes. Impatients pour l’événement suivant, étonnés que le weekend passe si vite, heureux des rencontres qu’ils ont faites, parfois déçus de leurs performances, le format avec limitation de troupes/sorts a beaucoup plu à certains et ne semble pas avoir déplu aux autres.
Pour les points négatifs, le wifi, pas toujours stable ni assez puissant. Les plombs qui ont sauté le dimanche et suite à cela une des salles était dans une semi-pénombre. Concernant le wifi, nous étudions des solutions alternatives, même si, en principe, c’est de la responsabilité de l’organisme qui met la salle à disposition. Et un feedback a été prévu avec le Meltdown. Pour une prochaine édition, suivant la taille du lieu, il nous a été suggéré de diminuer le nombre d’équipes car ces dernières étaient à l’étroit au Meltdown de Lyon. Le sujet qui est revenu le plus souvent, c’est : « Quand et où Emagine organisera le suivant ? » ^^
Une partie des joueurs/équipes sont OP pour le prochain Offline Emagine, quel que soit le lieu. Les autres espèrent une date et/ou une localisation qui leur permettra de participer »


Je rajouterais sur les retours des participants quelques remarques concernant le confort de la salle et les quelques cafouillages inévitables sur la programmation de certains matchs, mais j’ai eu des également des retours très positifs sur l’organisation de l’événement et l’ambiance excellente. Les joueurs sont contents de leur week-end.


Les streamers :
J’ai posé les questions de ce qui avait motivé les streamers à venir et leur ressenti.
  • Snowix : « Personnellement j'ai eu envie de venir car je suis également organisateur et j'ai vu le projet de A a Z. j’ai eu également envie car je voulais rencontrer des gens que je connais pour certains depuis 5 ans in game, et bien évidement vivre mes passions à 200% ;) YouTube et Clash of clans. Ça a été un super événement, de superbes rencontres avec des supers échanges avec les streamer/staff et nos super cm ;) »

  • Optimus Prime : « Donc moi j'ai eu envie de venir streamer car je stream les off lines EMG depuis le meltdown de Lyon. J'ai tout de suite accepté car les off lines sont des moment inoubliables où l'on peut échanger avec les joueurs et rencontrer des personnes que l'on côtoie tous les jours IG. Ce meltdown a été une réussite à tout point de vue, on a vu de beaux matchs, et une ambiance de folie au Meltdown avec une commu qui a vécu ce week end à 100%. Un grand moment d'échange IRL qu'il faut vivre au moins une fois dans sa vie de clasheur!! »
  • Raevo : « Pour ma part j'ai voulu participer car je voulais sortir de mon confort et rencontrer les joueurs que nous streamons à longueur d'année dans toutes les compétitions et orga confondues ! Et de pouvoir partager un moment épique avec des streamers que nous côtoyons également en duo durant certains live ou sur discord »
Mon point de vue de spectatrice :
C’était la première fois que j’assistais à un offline.
C’était un évènement bien organisé, avec beaucoup de sérieux, et une réussite je trouve, même si quelques axes d’amélioration peuvent être envisagés en ce qui concerne l’accueil des spectateurs : quelques informations à l’entrée, un affichage du suivi de la compétition, des petites pancartes sur les tables pour repérer les équipes, du son pour suivre le stream (puisqu’il n’y avait que les images sur les écrans).
Un ami qui était avec moi, a lui beaucoup apprécié l’accessibilité de tout le monde, le fait qu’il n’y ait pas de clivage entre staff, joueurs, spectateurs, streamers et CM. C’est important d’arriver à ce que chacun se sente à l’aise.
Pour ma part j’ai beaucoup apprécié l’ambiance et le fait de rencontrer et nouer des liens avec mes connaissances IG et d’autres personnes du monde clash. J’ai également beaucoup apprécié l’investissement des personnes sur place. J’aime voir des passionnés qui se regroupent pour produire des belles choses à faire partager. C’était un beau moment.


Si vous voulez revivre ce we, ou en savoir un peu plus sur cet événement, voici la vidéo de Raevo :

Merci à Noheart , Winter AS et à tous ceux qui ont bien voulu répondre à mes questions pour la rédaction de cet article. Je serai probablement de la partie sur les prochains Offline, j’ai beaucoup apprécié cette expérience !
 
Dernière édition:
Tamagoshette

Commentaires

25 Avril 2017
68
33
33
45
Clan
Adulte GDC
#3
Bravo pour ce bel article, ayant fait partie des spectateurs, j'y ai bien retrouvé l'ambiance, et je n'avais du tout conscience de l’énorme boulot de préparation que cela représente, mm si je l'imaginais un peu...
Bravo aux organisateurs
bravo aux équipes participantes, qui ont fait la compet dans une super ambiance !
du gros gros gros niveau, sans se la "jouer", vraiment top.
 

BélaGraph

Partenaire
3 Mai 2019
3
8
3
#5
Superbe ! Merci pour cette article ! Il m'a permis de me replonger dans cet offline que j'ai vécu sur place, ça a été un moment et un week-end inoubliable. Hâte d'être au prochain ! Que d'émotions partagées là bas ^^
 
21 Octobre 2014
3 614
4 901
198
www.clashreview.com
Niveau
230
Clan
Legend (DL-LL-WL)
Fiche du clan
https://www.clashofstats.com/signatures/clans/JP0RURY2?lng=fr&color=blue&size=medium
Niveau du clan
11
Rang de Clan
Chef
Ligue
Légende
#6
Top ! Bravo all :cigar::salut----	::coucou-	:
 

LittleBigBen

Cowboy pas Solitaire
Membre du Staff
16 Decembre 2015
2 117
2 245
203
cocartas.canalblog.com
Niveau
193
Clan
+++artas
Fiche du clan
https://www.clashofstats.com/fr/clans/%2B%2B%2Bartas-PL0P2URU/members
Niveau du clan
12
Rang de Clan
Chef
#8
Moi ce que j'ai trouvé marrant par rapport a d'autres communautés dématérialisées se retrouvant IRL, c'est que tout le monde s'appelait par son pseudo.
En tout cas je retrouve bienv dans l'article l'ambiance ressentie durant mon court passage.