1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. partner

Reflet

Discussion dans 'Hors-sujet' créé par DarkrymoZe, 4 Janvier 2014.

  1. Depuis tout petit, j'ai peur des miroirs.

    J'ai horreur de me voir moi-même. Ce n'est pas que j'ai peur de voir des monstres ou autre conneries, juste que... J'ai l'impression que c'est mon reflet qui me fixe, pas l'inverse. Je sais que ça peut paraître idiot, mais personnellement, je suis vraiment terrifié dans ce genre de situation. Ainsi, dans mon studio, presque aucun miroir.

    Ce sentiment d'insécurité se renforce au point maximal le soir, lorsque tout autour devient plus sombre. Dans ces cas-là, je deviens tellement choqué que je deviens carrément paralysé, je n'ose même plus ouvrir ma bouche. Je crois qu'à cause de cette phobie, ma santé défaille peu à peu ; niveau sociabilité, ça se gâte aussi. Je n'ai que très peu d'amis, une bonne dizaine. Encore heureux, je peux compter sur eux. En cours, je suis pas si mauvais, mais comme dit en haut, cette peur peut gêner comme pas possible mon boulot. Ma phobie est souvent sujet de diverses moqueries, depuis ma plus tendre enfance, et parfois, des petits rigolos me montrent un putain de miroir pour me déstabiliser. M'enfin, je me débrouille pas mal en combat, donc exit les bouseux.

    Si je vous écris tout ça, c'est parce que je me sens obligé, car... je ne sais pas pourquoi, mais depuis quelques temps, ma phobie semble s'être agrandie, et je n'ose même plus voir mon reflet, même autre part que dans un foutu miroir. Ces derniers jours, il m'arrive souvent d'entendre des voix, ou plutôt des murmures, qui me parlent sans cesse ; néanmoins, ces voix sont vraiment incompréhensibles. Mais je me console en me disant que ce ne sont que des hallucinations, dues à la fatigue, ou au stress ; et ça marche pas mal, à vrai dire, compte tenu de mon état en ces temps. Je suis en effet malade, donc sensé être cloué au lit. Mais je dis bien « censé », car je m'efforce à sortir de chez moi.

    Mais plus important. Je dois vous faire part de ce qu'il se passe autour de moi. Je vous jure que ceci est véridique. Par pitié, ne me prenez pas pour un fou. « Il » me menace réellement. C'était il y a quelque jours, les voies qui me semblaient être que le fruit de mon imagination commencèrent à être compréhensibles. Au départ, ce ne fut que de simples demandes pour aller voir le miroir. Bien sûr, il en va de soi que j'ai refusé ces propositions. « Quel tafiole je fais, sérieux. Je suis sûr que c'est mon esprit qui me fait croire qu'on me parle. Ahah... » me disais-je, espérant sans doute me rassurer. J'avais tort...

    Le jour suivant, alors que j'étais cloué au lit (à cause de ma santé qui défaillait de plus en plus), je fus pris d'un malaise. Je me suis réveillé par ces voix que le soir. Ces dernières ont carrément changé d'attitude. Elles sont devenues agressives. « Qu'est ce que t'attends pour nous rejoindre, bordel ? », « Allez putain, fais pas la victime, eheh. » et autres. Je fus d'abord effrayé d'entendre ces conneries, puis je me suis rassuré, comme d'hab'. J'ai envoyé un texto à mon meilleur pote, Adri' (je préfère changer son prénom.). Il ne me répond toujours pas...

    Deux jours après. C'est ce jour là que tout s'est éclairci, « qu'il » a vraiment agi.

    Le matin, je dois me coiffer. C'est l'un des seuls moments où je ne flippe plus tellement des miroirs. Mais cette fois, je... Il m'a semblé avoir vu mon visage se déformer, l'espace d'une fraction de seconde. J'ai cligné des yeux, puis l'instant d'après, tout était redevenu normal, ou du moins, je croyais.
    Ce n'était pas moi qui était représenté. Je suis sûr de ce que je dis. Cet homme n'était pas moi.

    Le midi, alors que j'étais plus ou moins remis de cet « incident », je suis allé m'acheter de la bouffe (un McDo, mais chut). Je jetais un œil aux employés qui étaient dans la cuisine, et sauf erreur, je l'ai vu. Le type à la place de mon reflet. Je fus pris de panique, et comme par hasard, pour renforcer le côté angoissant de la chose, il était doté d'un rictus effrayant, qui plus est, me dévisageait méchamment. Dès que mon plat était servi, je détalai. Je m'arrêtai dans un parc pour enfants (je vous emmerde, pas de blague sur la pédophilie. J'ai 18 ans, hein.) et m'assis sur un banc inoccupé, histoire de me rafraîchir les idées, et pour manger, bien sûr. Je n'en pouvais déjà plus de ce qui arrivait. Mais ce qui m'attendait était bien pire que ça. Je suis rentré dans les environs de 13 heures.

    L'après-midi, alors que je révisais, j'ai entendu dans la rue crier mon nom. Par pur réflexe, j'ouvre la fenêtre pour voir ce qu'il se passe. Mais absolument personne n'était là. Je crus à une blague, donc je fermai la fenêtre d'un air amusé. Mais alors que je la fermais, j'eus une bien étrange vision d'une durée plus que courte. Maintenant encore, je ne peux la décrire. Le soir, après avoir bouffé, on a toqué chez moi. C'était deux de mes amis.
    Ils m'ont appris qu'Adri' était mort ce matin.
    On ne sait pas encore les circonstances de son décès, mais il a été retrouvé chez lui. On estime qu'il serait mort d'une crise cardiaque. Je vais aller voir ses parents, demain.

    Je n'ai pas réussi à dormir cette nuit-là. Peut-être à cause de la mort d'Adri. J'étais pris d'un sentiment de culpabilité, et je ne savais vraiment pas pourquoi. J'ai reçu un message, d'un numéro inconnu. « C'est à cause de toi. ». Je ne savais que penser de ce mot, que ce soit sa signification, ou la raison de l'envoi. Quoi qu'il en soit, il fallait que je me calme pour trouver le sommeil. Soit dit en passant, les voix dans ma tête ont cessé. Enfin une putain de bonne nouvelle.

    Le lendemain, je suis (comme je l'ai dit) allé chez les parents d'Adri. C'est sa mère qui m'a accueilli. Je leur ai dit que je partageais leur douleur, etc. Alors que je m'apprêtais à partir, son père m'a donné une lettre. Sans doute d'Adri. Ce fut le cas, et il m'avait dit qu'il ne sait pas ce qui s'y trouve, mais qu'elle m'était destiné, que seul moi pouvais la lire.

    Je l'ai ouverte hier. Voici ce qui est écrit.

    « Victor,

    Si tu me lis, c'est qu'il m'a attrapé. Je ne peux plus vivre comme ça. Il me pourchasse sans arrêt, j'en fais des cauchemars. Et tu sais qui est la source de mes malheurs ? Toi. J'espère que tu es conscient de ce qu'il t'arrive.


    Désolé. Je suis trop stressé, je ne voulais pas te parler comme ça, mec. Je n'ai plus beaucoup de temps.

    Tu as une double personnalité, gros. Ton reflet. C'est ça, la raison pour laquelle tu n'oses pas te voir dans un miroir. Ce n'est pas toi qui est reflété. C'est un autre type. Et ce type, il est dangereux. Il s'en prend à tout ce qui t'entoure, pas seulement moi. Ta famille, tes autres potes, tous seront pris dans « ton » jeu. Lorsque j'ai dit en haut si tu étais conscient, c'est parce qu'il gagne du terrain de plus en plus. Tu vois pas de quoi je parle ? Il déteint sur ta personnalité, mec. Il te donne des hallucinations ou autres trucs paaaaas cool. Je suis vraiment désolé. Je n'ai plus de temps. « Tu » m'as retrouvé.

    Surtout, ne meurs pas.
    Adri »


    Je fus choqué. Très choqué après avoir lu cette lettre. J'ai alors réalisé que tout est véridique. J'ai vu cette personne l'autre jour. Les voix dans ma tête, c'était lui. Il m'a fait croire que je l'ai vu en tant qu'employé.

    Ma vision s'est obstrué pendant un instant. Bordel de merde.

    Aujourd'hui, je me sens vraiment mal. Je sens que je ne vais pas tenir. J'ai besoin à tout prix de l'aide. Mon autre moi est dangereux, comme l'a dit Adri. Il ne doit pas s'échapper de moi. Je ne peux plus survivre comme ça. Il me tue lentement. Je le vois dès que je tourne l'œil. Il faut faire quelque chose.

    Je vais le faire moi-même.
     
  2. Publicité Masquez cette pub en vous inscrivant



    pour masquer cette publicité.
  • Relax, tout ce qui est écrit est faux, hein. :rolleyes:
    Des avis ? :cat:
     
  • Tant que ça t'empêche pas de venir ici c'est pas grave :p ( je fais comme si c'était vrai )
     
    DarkrymoZe apprécie ceci.
  • J'aime, une suite en perspective ? Parce que la, j'ai vraiment envie d'une suite ;p
     
  • Je sais pas, rien que d'écrire cette histoire m'a lessivé, alors une suite... :p
     
  • Fait un roman
     
  • ^^
     
  • -Tiens un cadeau ouvre le ! Mouhahahahhaha :troll:
    Nan, je plaisante, Comme d'hab tes histoires sont géniales :cat:, l'intrigue est pas mal, on veut la suite ! Mais je comprend que tu as du prendre pas mal de temps pour nous pondre ça, donc la suite, on peut attendre..!
    En tout cas continue, j'aime bien !:)
     
  • La suite est prévue pour 2015.





    Faaaaaake. Je sais pas encore la date prévue. ;)
     
  • Si tu pouvais la faire avant 2013 se serait niquel :)
     
  • gg mec super on veut la suite !!

    +1 like
     
  • *regarde la date* *11/01/14* *facepalm*
     
  • Je sais...
    J'ai dit volontairement 2013 :D
     
  • Je m'en doutais un peu lol
     
  • On sait jamais :rolleyes:
     
  • Pouuaaaaaah c'est bien, sa faisais longtemps Vic, si cela est vraiment ton nom, alors Darkry au pire osef
    We need a suite!
     
  • Si tu veux Darky, je peux t'aider à guérir ta phobie.J'envisage d'être psychologue donc toi et moi on pourrait discuter de ça ensemble sur Skype, je ne te prendrais que 70€ de l'heure. Qu'en penses-tu ?
     
  • Non merci, je préfère mettre fin à mes jours plutôt que de payer pour d'la merde. ;)