1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.
  2. partner

L'histoire sans fin de COC

Discussion dans 'Jeux à flood' créé par Ener, 2 Novembre 2014.

  1. Il étais une fois un poney lumineux qui se baladait le long d'un fleuve scintillant d'or et de praline, ce poney s'appelait Shamaë et qui, au détour d'un gravillon, sauta sur un brin d'herbe volant. Ce brin d'herbe était en fait un cheveux de Naxramas... Oui, des cheveux de Naxramas ! Quand tout d'un coup 4 pandas attaquèrent le poney. Ce dernier ce défendu corps et âme et réussi à éliminé 2 pandas grâce à son attaque spéciale. Les deux autres pandas fuirent devant sa grandeur mais un dragon arriva, appelé par sa maîtresse la Sorcière des airs qui lui demandait un service des plus importants:"Attrape moi ce poney dit-elle" Mais c'était sans compter sur les puissants centaures arrivant rapidement sur place pour brouter de l'herbe maléfique leur permettant de débloquer un sort de niveau 4 sur World of Warcraft. Ce sort, appelé "Sort de Foudroiement" a été conçu par Colonel Reyel qui se détruisait en Reine des Archers.
    La soupe aux champignons de mamie Sapeuse était affreusement délicieuse. Son secret ? Un soupçon d'élixir noir et une pincée de gobelins, qui va permettre au poney de se faire une grosse soirée. Mais, le poney enleva son déguisement, et il s'agissait en réalité du DJ David Guetto, connu pour avoir ambiancé les soirées de la Reine Glaglaboulga, du royaume de Salamakilidrabouiak, réputé pour leur invincibilité, ou pas ...
    Sauf que la soupe est en réalité un jus de chaussette moisi et rance, putréfié de verrues, que de viles Sontariens avaient récupérés sur des trolls morts dont la carcasse sanguinolente semblait vivante, tant elle grouillait d'insectes, de larves, qui coulaient comme un épais liquide, blanchâtre et gluant. Pourtant cette décoction était bénéfique pour les problème d'arthrose, bien que le goût était semblable à une délicieuse barbe à papa. Elle était si bonne que tout le monde désira y gouter, à tel point que mamie sapeuse du en refaire une tournée ! Elle dû exterminé maintes trolls afin de pouvoir faire la polka. Seulement, comme elle eu des hémorroïdes, elle était obligé de se faire soigner avec des coups de bâtons d'eucalyptus et un verre de jus de purin car elle n'eu point trouver d'autre solution.
    Fort fort lointain, Il s'en alla trouver le sourcier du nom de Warech pour que celle ci l'aide dans la quête pour dénicher un loup garou malveillant qui selon des rumeurs au sein du village était affamé et dévorait nuit après nuit les malheureux qui s'égareraient dans les sombres bois d'ébène avec un magnifique chapeau bleu portant encore les traces de Duanrage pour les sabots et les talons de AhmShagar . Puis un terrible Guillsuper arriva dans le fort lointain pour venir ce venger de ce Duanrage qui rajoutais sans cesse @ devant mon pseudo.
    Le sourcier Warech lui demanda la raison de sa présence, Guillsuper ne sachant pas parler et préférant ce cacher que d'affronter le terrible méchant de l'infini venant du très haut (Warech), il se planqua dans un terrier. Heureusement un preux chevalier au nom de Perceval vint le sauver pour qu'il arrête de gueuler afin de retourner trinquer tranquille à la taverne. Guillsuper trouva que c'était vachement la loose de se faire sauver par Perceval de Kaamelott ... Il décida donc de fausser compagnie à Perceval est parti vers l'au-delà et vers l'infini (réplique de buzz).
    Sur l'chemin il rencontre un étudiant en droit, qui lui tint ce propos : "Bonjour, contrôleur de métro, z'avez votre ticket ?" Ce que personne ne savait, c'était qu'il avait déja un travail de nuit et étudiait le jour. Guillsuper décida donc de courir pour le semer, mais en courant, il trébucha sur du foin qu'été là, posé délicatement au sol. L'étudiant en droit le rattrapa et lui dit, d'un ton menaçant :
    - Raconte-moi une de tes blagues !
    Guillsuper, qui n'en demandait pas tant, fit son grand seigneur et lui raconta une blague absolument géniale que toute la Terre du Milieu mourut suite à une crise de rire. Mais ce fameux Guillou ayant les chevilles qui enflent pour avoir porté sa Reine sur les épaules sur des milliers de miles. Il l'a sauva d'une mort certaine alors qu'un monstre hideux du nom de Idzan fut venu menaçer d'une pomme de terre sous la gorge, mais le vaillant Guillaume, tel un chevalier, s'en alla sauver d'une terrible menace la Reine des Reines, la Magnifique, la SUBLIMISSIME AhmShagar , dont la modestie n'avait d'égal que son égo. Il parcourut maintes et maintes contrées, traversa moultes obstacles, puis parvint finalement à un splendide lac azur, dont la clarté était tel que les fonds lui inspirèrent de s'y délasser. Il se dévêtit lascivement, puis, apercevant du coin de l’œil, une magnifique femme au nom de Kilerman, il tenta de se cacher pour ne pas être vu. Mais à ce moment précis une autre magnifique femme le repéra au nom d'éli chon qui venait le réconforter dans l'habituel coin. Puis, alors qu'il s’apprêtait à aller vers elle, il réalisa qu'il ne portait rien, il se rhabilla instantanément pour ne pas la choquer (car il s'en serait voulu sinon :s ), puis retourna dans son coin, pour pouvoir conter sereinement ses malheures. Cependant, n'étant pas très silencieux, éli chon et Kilerman vinrent vers lui pour le réconforter gentiment, il les remercia très chaleureusement. Une fois réconforté, il sortit détendu de son coin, en effet elles étaient si gentilles avec lui qu'il n'avait plus de raison de pleurer. Une fois ses muses parties, il comprit qu'il serait malheureusement seul pour le restant de ses jours et se remit à larmoyer dans l'habituel coin. Mais un sauveur arriva au nom de Sp4rKz67, volant à son secours, avec sa baguette de magicien, qu'il magnait d'un talent hors norme. Guillsuper le remercia et retourna voir ses muses pour profiter plus amplement de leur présence. Une fois arrivé auprès d'elles par mesure de politesse, il commença par dire "Bonjour mesdemoiselles", ce à quoi ces gentes damoiselles répondirent avec élégance Gullivert et Guillounet. Il fut incroyablement touché par les pseudos données par ces damoiselles, qui prouvaient l'affection qu'elles lui portait. Il fut tellement ému, qu'il n'arrivait plus à parler, et tremblait comme une feuille, mais dans sa tête, une toute petit voix lui disais "n'ait pas peur, elles sont gentilles", une petite voix qu'il ferait mieux d'écouter, car elle avait parfaitement raison. Mais à cause de cette angoisse il s'évanouit devant ces deux magnifiques femmes, elles qui pourtant voulaient le rassurer, mais il était juste beaucoup trop timide. Quand il revint à lui il les vit inquiètes autour de lui, essayant de parler à nouveau, il n'y arrivera pas, et retomba dans les pommes. Puis elles s'éloignèrent pour le laissé reprendre ses esprits, il revint a ses esprits et les remercia de l'accueil.
    Fin du chapitre 1.

    Mais la Terrible Reine des Reines, jalouse mais sublimement belle décida de retourner voir Guillsuper pour le détourner des deux succubes Chonchon et LN. Malheureusement il était déjà trop tard, elles l'avaient conquises par leurs chants terriblement sensuels. Guillsuper étant totalement envoûté par les mélodies et la beauté intérieure de ces deux personnes qu'il ne put se défaire de leur terrible emprise... mais heureusement Chonchon dans sa grande gentillesse décida de le sauver en empêchant LN de chanter puis elle se sauva avec. Ce que Guillsuper ne savait pas, c'est que Chochon la maléfique ne souhaitait que le dévorer, mais Guillsuper n'ayant que la peau sur les os, Chonchon ne put le faire, elle décida donc de le faire prisonnier et de l'engraisser. Malheureusement Guillsuper n'arrivait pas à manger, du coup Chonchon ne savait pas quoi faire de ce "petit" qui ne savait rien et faisait rien. C'était sans compter sur la Reine des Reines pour sauver son bien aimé fidèle, malheureusement elle ne le trouva pas et il était trop tard Guillsuper avait été endormi profondément par Chonchon et la succube profita pour le tuer. Guillsuper mourut dans son sommeil sans que personne ne puisse faire quoique ce soit.
    Fin du chapitre 2.

    Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant.
     
  2. Publicité Masquez cette pub en vous inscrivant



    pour masquer cette publicité.
  • Il étais une fois un poney lumineux qui se baladait le long d'un fleuve scintillant d'or et de praline, ce poney s'appelait Shamaë et qui, au détour d'un gravillon, sauta sur un brin d'herbe volant. Ce brin d'herbe était en fait un cheveux de Naxramas... Oui, des cheveux de Naxramas ! Quand tout d'un coup 4 pandas attaquèrent le poney. Ce dernier ce défendu corps et âme et réussi à éliminé 2 pandas grâce à son attaque spéciale. Les deux autres pandas fuirent devant sa grandeur mais un dragon arriva, appelé par sa maîtresse la Sorcière des airs qui lui demandait un service des plus importants:"Attrape moi ce poney dit-elle" Mais c'était sans compter sur les puissants centaures arrivant rapidement sur place pour brouter de l'herbe maléfique leur permettant de débloquer un sort de niveau 4 sur World of Warcraft. Ce sort, appelé "Sort de Foudroiement" a été conçu par Colonel Reyel qui se détruisait en Reine des Archers.
    La soupe aux champignons de mamie Sapeuse était affreusement délicieuse. Son secret ? Un soupçon d'élixir noir et une pincée de gobelins, qui va permettre au poney de se faire une grosse soirée. Mais, le poney enleva son déguisement, et il s'agissait en réalité du DJ David Guetto, connu pour avoir ambiancé les soirées de la Reine Glaglaboulga, du royaume de Salamakilidrabouiak, réputé pour leur invincibilité, ou pas ...
    Sauf que la soupe est en réalité un jus de chaussette moisi et rance, putréfié de verrues, que de viles Sontariens avaient récupérés sur des trolls morts dont la carcasse sanguinolente semblait vivante, tant elle grouillait d'insectes, de larves, qui coulaient comme un épais liquide, blanchâtre et gluant. Pourtant cette décoction était bénéfique pour les problème d'arthrose, bien que le goût était semblable à une délicieuse barbe à papa. Elle était si bonne que tout le monde désira y gouter, à tel point que mamie sapeuse du en refaire une tournée ! Elle dû exterminé maintes trolls afin de pouvoir faire la polka. Seulement, comme elle eu des hémorroïdes, elle était obligé de se faire soigner avec des coups de bâtons d'eucalyptus et un verre de jus de purin car elle n'eu point trouver d'autre solution.
    Fort fort lointain, Il s'en alla trouver le sourcier du nom de Warech pour que celle ci l'aide dans la quête pour dénicher un loup garou malveillant qui selon des rumeurs au sein du village était affamé et dévorait nuit après nuit les malheureux qui s'égareraient dans les sombres bois d'ébène avec un magnifique chapeau bleu portant encore les traces de Duanrage pour les sabots et les talons de AhmShagar . Puis un terrible Guillsuper arriva dans le fort lointain pour venir ce venger de ce Duanrage qui rajoutais sans cesse @ devant mon pseudo.
    Le sourcier Warech lui demanda la raison de sa présence, Guillsuper ne sachant pas parler et préférant ce cacher que d'affronter le terrible méchant de l'infini venant du très haut (Warech), il se planqua dans un terrier. Heureusement un preux chevalier au nom de Perceval vint le sauver pour qu'il arrête de gueuler afin de retourner trinquer tranquille à la taverne. Guillsuper trouva que c'était vachement la loose de se faire sauver par Perceval de Kaamelott ... Il décida donc de fausser compagnie à Perceval est parti vers l'au-delà et vers l'infini (réplique de buzz).
    Sur l'chemin il rencontre un étudiant en droit, qui lui tint ce propos : "Bonjour, contrôleur de métro, z'avez votre ticket ?" Ce que personne ne savait, c'était qu'il avait déja un travail de nuit et étudiait le jour. Guillsuper décida donc de courir pour le semer, mais en courant, il trébucha sur du foin qu'été là, posé délicatement au sol. L'étudiant en droit le rattrapa et lui dit, d'un ton menaçant :
    - Raconte-moi une de tes blagues !
    Guillsuper, qui n'en demandait pas tant, fit son grand seigneur et lui raconta une blague absolument géniale que toute la Terre du Milieu mourut suite à une crise de rire. Mais ce fameux Guillou ayant les chevilles qui enflent pour avoir porté sa Reine sur les épaules sur des milliers de miles. Il l'a sauva d'une mort certaine alors qu'un monstre hideux du nom de Idzan fut venu menaçer d'une pomme de terre sous la gorge, mais le vaillant Guillaume, tel un chevalier, s'en alla sauver d'une terrible menace la Reine des Reines, la Magnifique, la SUBLIMISSIME AhmShagar , dont la modestie n'avait d'égal que son égo. Il parcourut maintes et maintes contrées, traversa moultes obstacles, puis parvint finalement à un splendide lac azur, dont la clarté était tel que les fonds lui inspirèrent de s'y délasser. Il se dévêtit lascivement, puis, apercevant du coin de l’œil, une magnifique femme au nom de Kilerman, il tenta de se cacher pour ne pas être vu. Mais à ce moment précis une autre magnifique femme le repéra au nom d'éli chon qui venait le réconforter dans l'habituel coin. Puis, alors qu'il s’apprêtait à aller vers elle, il réalisa qu'il ne portait rien, il se rhabilla instantanément pour ne pas la choquer (car il s'en serait voulu sinon :s ), puis retourna dans son coin, pour pouvoir conter sereinement ses malheures. Cependant, n'étant pas très silencieux, éli chon et Kilerman vinrent vers lui pour le réconforter gentiment, il les remercia très chaleureusement. Une fois réconforté, il sortit détendu de son coin, en effet elles étaient si gentilles avec lui qu'il n'avait plus de raison de pleurer. Une fois ses muses parties, il comprit qu'il serait malheureusement seul pour le restant de ses jours et se remit à larmoyer dans l'habituel coin. Mais un sauveur arriva au nom de Sp4rKz67, volant à son secours, avec sa baguette de magicien, qu'il magnait d'un talent hors norme. Guillsuper le remercia et retourna voir ses muses pour profiter plus amplement de leur présence. Une fois arrivé auprès d'elles par mesure de politesse, il commença par dire "Bonjour mesdemoiselles", ce à quoi ces gentes damoiselles répondirent avec élégance Gullivert et Guillounet. Il fut incroyablement touché par les pseudos données par ces damoiselles, qui prouvaient l'affection qu'elles lui portait. Il fut tellement ému, qu'il n'arrivait plus à parler, et tremblait comme une feuille, mais dans sa tête, une toute petit voix lui disais "n'ait pas peur, elles sont gentilles", une petite voix qu'il ferait mieux d'écouter, car elle avait parfaitement raison. Mais à cause de cette angoisse il s'évanouit devant ces deux magnifiques femmes, elles qui pourtant voulaient le rassurer, mais il était juste beaucoup trop timide. Quand il revint à lui il les vit inquiètes autour de lui, essayant de parler à nouveau, il n'y arrivera pas, et retomba dans les pommes. Puis elles s'éloignèrent pour le laissé reprendre ses esprits, il revint a ses esprits et les remercia de l'accueil.
    Fin du chapitre 1.

    Mais la Terrible Reine des Reines, jalouse mais sublimement belle décida de retourner voir Guillsuper pour le détourner des deux succubes Chonchon et LN. Malheureusement il était déjà trop tard, elles l'avaient conquises par leurs chants terriblement sensuels. Guillsuper étant totalement envoûté par les mélodies et la beauté intérieure de ces deux personnes qu'il ne put se défaire de leur terrible emprise... mais heureusement Chonchon dans sa grande gentillesse décida de le sauver en empêchant LN de chanter puis elle se sauva avec. Ce que Guillsuper ne savait pas, c'est que Chochon la maléfique ne souhaitait que le dévorer, mais Guillsuper n'ayant que la peau sur les os, Chonchon ne put le faire, elle décida donc de le faire prisonnier et de l'engraisser. Malheureusement Guillsuper n'arrivait pas à manger, du coup Chonchon ne savait pas quoi faire de ce "petit" qui ne savait rien et faisait rien. C'était sans compter sur la Reine des Reines pour sauver son bien aimé fidèle, malheureusement elle ne le trouva pas et il était trop tard Guillsuper avait été endormi profondément par Chonchon et la succube profita pour le tuer. Guillsuper mourut dans son sommeil sans que personne ne puisse faire quoique ce soit.
    Fin du chapitre 2.

    Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux.
     
  • Il étais une fois un poney lumineux qui se baladait le long d'un fleuve scintillant d'or et de praline, ce poney s'appelait Shamaë et qui, au détour d'un gravillon, sauta sur un brin d'herbe volant. Ce brin d'herbe était en fait un cheveux de Naxramas... Oui, des cheveux de Naxramas ! Quand tout d'un coup 4 pandas attaquèrent le poney. Ce dernier ce défendu corps et âme et réussi à éliminé 2 pandas grâce à son attaque spéciale. Les deux autres pandas fuirent devant sa grandeur mais un dragon arriva, appelé par sa maîtresse la Sorcière des airs qui lui demandait un service des plus importants:"Attrape moi ce poney dit-elle" Mais c'était sans compter sur les puissants centaures arrivant rapidement sur place pour brouter de l'herbe maléfique leur permettant de débloquer un sort de niveau 4 sur World of Warcraft. Ce sort, appelé "Sort de Foudroiement" a été conçu par Colonel Reyel qui se détruisait en Reine des Archers.
    La soupe aux champignons de mamie Sapeuse était affreusement délicieuse. Son secret ? Un soupçon d'élixir noir et une pincée de gobelins, qui va permettre au poney de se faire une grosse soirée. Mais, le poney enleva son déguisement, et il s'agissait en réalité du DJ David Guetto, connu pour avoir ambiancé les soirées de la Reine Glaglaboulga, du royaume de Salamakilidrabouiak, réputé pour leur invincibilité, ou pas ...
    Sauf que la soupe est en réalité un jus de chaussette moisi et rance, putréfié de verrues, que de viles Sontariens avaient récupérés sur des trolls morts dont la carcasse sanguinolente semblait vivante, tant elle grouillait d'insectes, de larves, qui coulaient comme un épais liquide, blanchâtre et gluant. Pourtant cette décoction était bénéfique pour les problème d'arthrose, bien que le goût était semblable à une délicieuse barbe à papa. Elle était si bonne que tout le monde désira y gouter, à tel point que mamie sapeuse du en refaire une tournée ! Elle dû exterminé maintes trolls afin de pouvoir faire la polka. Seulement, comme elle eu des hémorroïdes, elle était obligé de se faire soigner avec des coups de bâtons d'eucalyptus et un verre de jus de purin car elle n'eu point trouver d'autre solution.
    Fort fort lointain, Il s'en alla trouver le sourcier du nom de Warech pour que celle ci l'aide dans la quête pour dénicher un loup garou malveillant qui selon des rumeurs au sein du village était affamé et dévorait nuit après nuit les malheureux qui s'égareraient dans les sombres bois d'ébène avec un magnifique chapeau bleu portant encore les traces de Duanrage pour les sabots et les talons de AhmShagar . Puis un terrible Guillsuper arriva dans le fort lointain pour venir ce venger de ce Duanrage qui rajoutais sans cesse @ devant mon pseudo.
    Le sourcier Warech lui demanda la raison de sa présence, Guillsuper ne sachant pas parler et préférant ce cacher que d'affronter le terrible méchant de l'infini venant du très haut (Warech), il se planqua dans un terrier. Heureusement un preux chevalier au nom de Perceval vint le sauver pour qu'il arrête de gueuler afin de retourner trinquer tranquille à la taverne. Guillsuper trouva que c'était vachement la loose de se faire sauver par Perceval de Kaamelott ... Il décida donc de fausser compagnie à Perceval est parti vers l'au-delà et vers l'infini (réplique de buzz).
    Sur l'chemin il rencontre un étudiant en droit, qui lui tint ce propos : "Bonjour, contrôleur de métro, z'avez votre ticket ?" Ce que personne ne savait, c'était qu'il avait déja un travail de nuit et étudiait le jour. Guillsuper décida donc de courir pour le semer, mais en courant, il trébucha sur du foin qu'été là, posé délicatement au sol. L'étudiant en droit le rattrapa et lui dit, d'un ton menaçant :
    - Raconte-moi une de tes blagues !
    Guillsuper, qui n'en demandait pas tant, fit son grand seigneur et lui raconta une blague absolument géniale que toute la Terre du Milieu mourut suite à une crise de rire. Mais ce fameux Guillou ayant les chevilles qui enflent pour avoir porté sa Reine sur les épaules sur des milliers de miles. Il l'a sauva d'une mort certaine alors qu'un monstre hideux du nom de Idzan fut venu menaçer d'une pomme de terre sous la gorge, mais le vaillant Guillaume, tel un chevalier, s'en alla sauver d'une terrible menace la Reine des Reines, la Magnifique, la SUBLIMISSIME AhmShagar , dont la modestie n'avait d'égal que son égo. Il parcourut maintes et maintes contrées, traversa moultes obstacles, puis parvint finalement à un splendide lac azur, dont la clarté était tel que les fonds lui inspirèrent de s'y délasser. Il se dévêtit lascivement, puis, apercevant du coin de l’œil, une magnifique femme au nom de Kilerman, il tenta de se cacher pour ne pas être vu. Mais à ce moment précis une autre magnifique femme le repéra au nom d'éli chon qui venait le réconforter dans l'habituel coin. Puis, alors qu'il s’apprêtait à aller vers elle, il réalisa qu'il ne portait rien, il se rhabilla instantanément pour ne pas la choquer (car il s'en serait voulu sinon :s ), puis retourna dans son coin, pour pouvoir conter sereinement ses malheures. Cependant, n'étant pas très silencieux, éli chon et Kilerman vinrent vers lui pour le réconforter gentiment, il les remercia très chaleureusement. Une fois réconforté, il sortit détendu de son coin, en effet elles étaient si gentilles avec lui qu'il n'avait plus de raison de pleurer. Une fois ses muses parties, il comprit qu'il serait malheureusement seul pour le restant de ses jours et se remit à larmoyer dans l'habituel coin. Mais un sauveur arriva au nom de Sp4rKz67, volant à son secours, avec sa baguette de magicien, qu'il magnait d'un talent hors norme. Guillsuper le remercia et retourna voir ses muses pour profiter plus amplement de leur présence. Une fois arrivé auprès d'elles par mesure de politesse, il commença par dire "Bonjour mesdemoiselles", ce à quoi ces gentes damoiselles répondirent avec élégance Gullivert et Guillounet. Il fut incroyablement touché par les pseudos données par ces damoiselles, qui prouvaient l'affection qu'elles lui portait. Il fut tellement ému, qu'il n'arrivait plus à parler, et tremblait comme une feuille, mais dans sa tête, une toute petit voix lui disais "n'ait pas peur, elles sont gentilles", une petite voix qu'il ferait mieux d'écouter, car elle avait parfaitement raison. Mais à cause de cette angoisse il s'évanouit devant ces deux magnifiques femmes, elles qui pourtant voulaient le rassurer, mais il était juste beaucoup trop timide. Quand il revint à lui il les vit inquiètes autour de lui, essayant de parler à nouveau, il n'y arrivera pas, et retomba dans les pommes. Puis elles s'éloignèrent pour le laissé reprendre ses esprits, il revint a ses esprits et les remercia de l'accueil.
    Fin du chapitre 1.

    Mais la Terrible Reine des Reines, jalouse mais sublimement belle décida de retourner voir Guillsuper pour le détourner des deux succubes Chonchon et LN. Malheureusement il était déjà trop tard, elles l'avaient conquises par leurs chants terriblement sensuels. Guillsuper étant totalement envoûté par les mélodies et la beauté intérieure de ces deux personnes qu'il ne put se défaire de leur terrible emprise... mais heureusement Chonchon dans sa grande gentillesse décida de le sauver en empêchant LN de chanter puis elle se sauva avec. Ce que Guillsuper ne savait pas, c'est que Chochon la maléfique ne souhaitait que le dévorer, mais Guillsuper n'ayant que la peau sur les os, Chonchon ne put le faire, elle décida donc de le faire prisonnier et de l'engraisser. Malheureusement Guillsuper n'arrivait pas à manger, du coup Chonchon ne savait pas quoi faire de ce "petit" qui ne savait rien et faisait rien. C'était sans compter sur la Reine des Reines pour sauver son bien aimé fidèle, malheureusement elle ne le trouva pas et il était trop tard Guillsuper avait été endormi profondément par Chonchon et la succube profita pour le tuer. Guillsuper mourut dans son sommeil sans que personne ne puisse faire quoique ce soit.
    Fin du chapitre 2.

    Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance.
     
  • Il étais une fois un poney lumineux qui se baladait le long d'un fleuve scintillant d'or et de praline, ce poney s'appelait Shamaë et qui, au détour d'un gravillon, sauta sur un brin d'herbe volant. Ce brin d'herbe était en fait un cheveux de Naxramas... Oui, des cheveux de Naxramas ! Quand tout d'un coup 4 pandas attaquèrent le poney. Ce dernier ce défendu corps et âme et réussi à éliminé 2 pandas grâce à son attaque spéciale. Les deux autres pandas fuirent devant sa grandeur mais un dragon arriva, appelé par sa maîtresse la Sorcière des airs qui lui demandait un service des plus importants:"Attrape moi ce poney dit-elle" Mais c'était sans compter sur les puissants centaures arrivant rapidement sur place pour brouter de l'herbe maléfique leur permettant de débloquer un sort de niveau 4 sur World of Warcraft. Ce sort, appelé "Sort de Foudroiement" a été conçu par Colonel Reyel qui se détruisait en Reine des Archers.
    La soupe aux champignons de mamie Sapeuse était affreusement délicieuse. Son secret ? Un soupçon d'élixir noir et une pincée de gobelins, qui va permettre au poney de se faire une grosse soirée. Mais, le poney enleva son déguisement, et il s'agissait en réalité du DJ David Guetto, connu pour avoir ambiancé les soirées de la Reine Glaglaboulga, du royaume de Salamakilidrabouiak, réputé pour leur invincibilité, ou pas ...
    Sauf que la soupe est en réalité un jus de chaussette moisi et rance, putréfié de verrues, que de viles Sontariens avaient récupérés sur des trolls morts dont la carcasse sanguinolente semblait vivante, tant elle grouillait d'insectes, de larves, qui coulaient comme un épais liquide, blanchâtre et gluant. Pourtant cette décoction était bénéfique pour les problème d'arthrose, bien que le goût était semblable à une délicieuse barbe à papa. Elle était si bonne que tout le monde désira y gouter, à tel point que mamie sapeuse du en refaire une tournée ! Elle dû exterminé maintes trolls afin de pouvoir faire la polka. Seulement, comme elle eu des hémorroïdes, elle était obligé de se faire soigner avec des coups de bâtons d'eucalyptus et un verre de jus de purin car elle n'eu point trouver d'autre solution.
    Fort fort lointain, Il s'en alla trouver le sourcier du nom de Warech pour que celle ci l'aide dans la quête pour dénicher un loup garou malveillant qui selon des rumeurs au sein du village était affamé et dévorait nuit après nuit les malheureux qui s'égareraient dans les sombres bois d'ébène avec un magnifique chapeau bleu portant encore les traces de Duanrage pour les sabots et les talons de AhmShagar . Puis un terrible Guillsuper arriva dans le fort lointain pour venir ce venger de ce Duanrage qui rajoutais sans cesse @ devant mon pseudo.
    Le sourcier Warech lui demanda la raison de sa présence, Guillsuper ne sachant pas parler et préférant ce cacher que d'affronter le terrible méchant de l'infini venant du très haut (Warech), il se planqua dans un terrier. Heureusement un preux chevalier au nom de Perceval vint le sauver pour qu'il arrête de gueuler afin de retourner trinquer tranquille à la taverne. Guillsuper trouva que c'était vachement la loose de se faire sauver par Perceval de Kaamelott ... Il décida donc de fausser compagnie à Perceval est parti vers l'au-delà et vers l'infini (réplique de buzz).
    Sur l'chemin il rencontre un étudiant en droit, qui lui tint ce propos : "Bonjour, contrôleur de métro, z'avez votre ticket ?" Ce que personne ne savait, c'était qu'il avait déja un travail de nuit et étudiait le jour. Guillsuper décida donc de courir pour le semer, mais en courant, il trébucha sur du foin qu'été là, posé délicatement au sol. L'étudiant en droit le rattrapa et lui dit, d'un ton menaçant :
    - Raconte-moi une de tes blagues !
    Guillsuper, qui n'en demandait pas tant, fit son grand seigneur et lui raconta une blague absolument géniale que toute la Terre du Milieu mourut suite à une crise de rire. Mais ce fameux Guillou ayant les chevilles qui enflent pour avoir porté sa Reine sur les épaules sur des milliers de miles. Il l'a sauva d'une mort certaine alors qu'un monstre hideux du nom de Idzan fut venu menaçer d'une pomme de terre sous la gorge, mais le vaillant Guillaume, tel un chevalier, s'en alla sauver d'une terrible menace la Reine des Reines, la Magnifique, la SUBLIMISSIME AhmShagar , dont la modestie n'avait d'égal que son égo. Il parcourut maintes et maintes contrées, traversa moultes obstacles, puis parvint finalement à un splendide lac azur, dont la clarté était tel que les fonds lui inspirèrent de s'y délasser. Il se dévêtit lascivement, puis, apercevant du coin de l’œil, une magnifique femme au nom de Kilerman, il tenta de se cacher pour ne pas être vu. Mais à ce moment précis une autre magnifique femme le repéra au nom d'éli chon qui venait le réconforter dans l'habituel coin. Puis, alors qu'il s’apprêtait à aller vers elle, il réalisa qu'il ne portait rien, il se rhabilla instantanément pour ne pas la choquer (car il s'en serait voulu sinon :s ), puis retourna dans son coin, pour pouvoir conter sereinement ses malheures. Cependant, n'étant pas très silencieux, éli chon et Kilerman vinrent vers lui pour le réconforter gentiment, il les remercia très chaleureusement. Une fois réconforté, il sortit détendu de son coin, en effet elles étaient si gentilles avec lui qu'il n'avait plus de raison de pleurer. Une fois ses muses parties, il comprit qu'il serait malheureusement seul pour le restant de ses jours et se remit à larmoyer dans l'habituel coin. Mais un sauveur arriva au nom de Sp4rKz67, volant à son secours, avec sa baguette de magicien, qu'il magnait d'un talent hors norme. Guillsuper le remercia et retourna voir ses muses pour profiter plus amplement de leur présence. Une fois arrivé auprès d'elles par mesure de politesse, il commença par dire "Bonjour mesdemoiselles", ce à quoi ces gentes damoiselles répondirent avec élégance Gullivert et Guillounet. Il fut incroyablement touché par les pseudos données par ces damoiselles, qui prouvaient l'affection qu'elles lui portait. Il fut tellement ému, qu'il n'arrivait plus à parler, et tremblait comme une feuille, mais dans sa tête, une toute petit voix lui disais "n'ait pas peur, elles sont gentilles", une petite voix qu'il ferait mieux d'écouter, car elle avait parfaitement raison. Mais à cause de cette angoisse il s'évanouit devant ces deux magnifiques femmes, elles qui pourtant voulaient le rassurer, mais il était juste beaucoup trop timide. Quand il revint à lui il les vit inquiètes autour de lui, essayant de parler à nouveau, il n'y arrivera pas, et retomba dans les pommes. Puis elles s'éloignèrent pour le laissé reprendre ses esprits, il revint a ses esprits et les remercia de l'accueil.
    Fin du chapitre 1.

    Mais la Terrible Reine des Reines, jalouse mais sublimement belle décida de retourner voir Guillsuper pour le détourner des deux succubes Chonchon et LN. Malheureusement il était déjà trop tard, elles l'avaient conquises par leurs chants terriblement sensuels. Guillsuper étant totalement envoûté par les mélodies et la beauté intérieure de ces deux personnes qu'il ne put se défaire de leur terrible emprise... mais heureusement Chonchon dans sa grande gentillesse décida de le sauver en empêchant LN de chanter puis elle se sauva avec. Ce que Guillsuper ne savait pas, c'est que Chochon la maléfique ne souhaitait que le dévorer, mais Guillsuper n'ayant que la peau sur les os, Chonchon ne put le faire, elle décida donc de le faire prisonnier et de l'engraisser. Malheureusement Guillsuper n'arrivait pas à manger, du coup Chonchon ne savait pas quoi faire de ce "petit" qui ne savait rien et faisait rien. C'était sans compter sur la Reine des Reines pour sauver son bien aimé fidèle, malheureusement elle ne le trouva pas et il était trop tard Guillsuper avait été endormi profondément par Chonchon et la succube profita pour le tuer. Guillsuper mourut dans son sommeil sans que personne ne puisse faire quoique ce soit.
    Fin du chapitre 2.

    Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour
     
  • Il étais une fois un poney lumineux qui se baladait le long d'un fleuve scintillant d'or et de praline, ce poney s'appelait Shamaë et qui, au détour d'un gravillon, sauta sur un brin d'herbe volant. Ce brin d'herbe était en fait un cheveux de Naxramas... Oui, des cheveux de Naxramas ! Quand tout d'un coup 4 pandas attaquèrent le poney. Ce dernier ce défendu corps et âme et réussi à éliminé 2 pandas grâce à son attaque spéciale. Les deux autres pandas fuirent devant sa grandeur mais un dragon arriva, appelé par sa maîtresse la Sorcière des airs qui lui demandait un service des plus importants:"Attrape moi ce poney dit-elle" Mais c'était sans compter sur les puissants centaures arrivant rapidement sur place pour brouter de l'herbe maléfique leur permettant de débloquer un sort de niveau 4 sur World of Warcraft. Ce sort, appelé "Sort de Foudroiement" a été conçu par Colonel Reyel qui se détruisait en Reine des Archers.
    La soupe aux champignons de mamie Sapeuse était affreusement délicieuse. Son secret ? Un soupçon d'élixir noir et une pincée de gobelins, qui va permettre au poney de se faire une grosse soirée. Mais, le poney enleva son déguisement, et il s'agissait en réalité du DJ David Guetto, connu pour avoir ambiancé les soirées de la Reine Glaglaboulga, du royaume de Salamakilidrabouiak, réputé pour leur invincibilité, ou pas ...
    Sauf que la soupe est en réalité un jus de chaussette moisi et rance, putréfié de verrues, que de viles Sontariens avaient récupérés sur des trolls morts dont la carcasse sanguinolente semblait vivante, tant elle grouillait d'insectes, de larves, qui coulaient comme un épais liquide, blanchâtre et gluant. Pourtant cette décoction était bénéfique pour les problème d'arthrose, bien que le goût était semblable à une délicieuse barbe à papa. Elle était si bonne que tout le monde désira y gouter, à tel point que mamie sapeuse du en refaire une tournée ! Elle dû exterminé maintes trolls afin de pouvoir faire la polka. Seulement, comme elle eu des hémorroïdes, elle était obligé de se faire soigner avec des coups de bâtons d'eucalyptus et un verre de jus de purin car elle n'eu point trouver d'autre solution.
    Fort fort lointain, Il s'en alla trouver le sourcier du nom de Warech pour que celle ci l'aide dans la quête pour dénicher un loup garou malveillant qui selon des rumeurs au sein du village était affamé et dévorait nuit après nuit les malheureux qui s'égareraient dans les sombres bois d'ébène avec un magnifique chapeau bleu portant encore les traces de Duanrage pour les sabots et les talons de AhmShagar . Puis un terrible Guillsuper arriva dans le fort lointain pour venir ce venger de ce Duanrage qui rajoutais sans cesse @ devant mon pseudo.
    Le sourcier Warech lui demanda la raison de sa présence, Guillsuper ne sachant pas parler et préférant ce cacher que d'affronter le terrible méchant de l'infini venant du très haut (Warech), il se planqua dans un terrier. Heureusement un preux chevalier au nom de Perceval vint le sauver pour qu'il arrête de gueuler afin de retourner trinquer tranquille à la taverne. Guillsuper trouva que c'était vachement la loose de se faire sauver par Perceval de Kaamelott ... Il décida donc de fausser compagnie à Perceval est parti vers l'au-delà et vers l'infini (réplique de buzz).
    Sur l'chemin il rencontre un étudiant en droit, qui lui tint ce propos : "Bonjour, contrôleur de métro, z'avez votre ticket ?" Ce que personne ne savait, c'était qu'il avait déja un travail de nuit et étudiait le jour. Guillsuper décida donc de courir pour le semer, mais en courant, il trébucha sur du foin qu'été là, posé délicatement au sol. L'étudiant en droit le rattrapa et lui dit, d'un ton menaçant :
    - Raconte-moi une de tes blagues !
    Guillsuper, qui n'en demandait pas tant, fit son grand seigneur et lui raconta une blague absolument géniale que toute la Terre du Milieu mourut suite à une crise de rire. Mais ce fameux Guillou ayant les chevilles qui enflent pour avoir porté sa Reine sur les épaules sur des milliers de miles. Il l'a sauva d'une mort certaine alors qu'un monstre hideux du nom de Idzan fut venu menaçer d'une pomme de terre sous la gorge, mais le vaillant Guillaume, tel un chevalier, s'en alla sauver d'une terrible menace la Reine des Reines, la Magnifique, la SUBLIMISSIME AhmShagar , dont la modestie n'avait d'égal que son égo. Il parcourut maintes et maintes contrées, traversa moultes obstacles, puis parvint finalement à un splendide lac azur, dont la clarté était tel que les fonds lui inspirèrent de s'y délasser. Il se dévêtit lascivement, puis, apercevant du coin de l’œil, une magnifique femme au nom de Kilerman, il tenta de se cacher pour ne pas être vu. Mais à ce moment précis une autre magnifique femme le repéra au nom d'éli chon qui venait le réconforter dans l'habituel coin. Puis, alors qu'il s’apprêtait à aller vers elle, il réalisa qu'il ne portait rien, il se rhabilla instantanément pour ne pas la choquer (car il s'en serait voulu sinon :s ), puis retourna dans son coin, pour pouvoir conter sereinement ses malheures. Cependant, n'étant pas très silencieux, éli chon et Kilerman vinrent vers lui pour le réconforter gentiment, il les remercia très chaleureusement. Une fois réconforté, il sortit détendu de son coin, en effet elles étaient si gentilles avec lui qu'il n'avait plus de raison de pleurer. Une fois ses muses parties, il comprit qu'il serait malheureusement seul pour le restant de ses jours et se remit à larmoyer dans l'habituel coin. Mais un sauveur arriva au nom de Sp4rKz67, volant à son secours, avec sa baguette de magicien, qu'il magnait d'un talent hors norme. Guillsuper le remercia et retourna voir ses muses pour profiter plus amplement de leur présence. Une fois arrivé auprès d'elles par mesure de politesse, il commença par dire "Bonjour mesdemoiselles", ce à quoi ces gentes damoiselles répondirent avec élégance Gullivert et Guillounet. Il fut incroyablement touché par les pseudos données par ces damoiselles, qui prouvaient l'affection qu'elles lui portait. Il fut tellement ému, qu'il n'arrivait plus à parler, et tremblait comme une feuille, mais dans sa tête, une toute petit voix lui disais "n'ait pas peur, elles sont gentilles", une petite voix qu'il ferait mieux d'écouter, car elle avait parfaitement raison. Mais à cause de cette angoisse il s'évanouit devant ces deux magnifiques femmes, elles qui pourtant voulaient le rassurer, mais il était juste beaucoup trop timide. Quand il revint à lui il les vit inquiètes autour de lui, essayant de parler à nouveau, il n'y arrivera pas, et retomba dans les pommes. Puis elles s'éloignèrent pour le laissé reprendre ses esprits, il revint a ses esprits et les remercia de l'accueil.
    Fin du chapitre 1.

    Mais la Terrible Reine des Reines, jalouse mais sublimement belle décida de retourner voir Guillsuper pour le détourner des deux succubes Chonchon et LN. Malheureusement il était déjà trop tard, elles l'avaient conquises par leurs chants terriblement sensuels. Guillsuper étant totalement envoûté par les mélodies et la beauté intérieure de ces deux personnes qu'il ne put se défaire de leur terrible emprise... mais heureusement Chonchon dans sa grande gentillesse décida de le sauver en empêchant LN de chanter puis elle se sauva avec. Ce que Guillsuper ne savait pas, c'est que Chochon la maléfique ne souhaitait que le dévorer, mais Guillsuper n'ayant que la peau sur les os, Chonchon ne put le faire, elle décida donc de le faire prisonnier et de l'engraisser. Malheureusement Guillsuper n'arrivait pas à manger, du coup Chonchon ne savait pas quoi faire de ce "petit" qui ne savait rien et faisait rien. C'était sans compter sur la Reine des Reines pour sauver son bien aimé fidèle, malheureusement elle ne le trouva pas et il était trop tard Guillsuper avait été endormi profondément par Chonchon et la succube profita pour le tuer. Guillsuper mourut dans son sommeil sans que personne ne puisse faire quoique ce soit.
    Fin du chapitre 2.

    Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis
     
  • Il étais une fois un poney lumineux qui se baladait le long d'un fleuve scintillant d'or et de praline, ce poney s'appelait Shamaë et qui, au détour d'un gravillon, sauta sur un brin d'herbe volant. Ce brin d'herbe était en fait un cheveux de Naxramas... Oui, des cheveux de Naxramas ! Quand tout d'un coup 4 pandas attaquèrent le poney. Ce dernier ce défendu corps et âme et réussi à éliminé 2 pandas grâce à son attaque spéciale. Les deux autres pandas fuirent devant sa grandeur mais un dragon arriva, appelé par sa maîtresse la Sorcière des airs qui lui demandait un service des plus importants:"Attrape moi ce poney dit-elle" Mais c'était sans compter sur les puissants centaures arrivant rapidement sur place pour brouter de l'herbe maléfique leur permettant de débloquer un sort de niveau 4 sur World of Warcraft. Ce sort, appelé "Sort de Foudroiement" a été conçu par Colonel Reyel qui se détruisait en Reine des Archers.
    La soupe aux champignons de mamie Sapeuse était affreusement délicieuse. Son secret ? Un soupçon d'élixir noir et une pincée de gobelins, qui va permettre au poney de se faire une grosse soirée. Mais, le poney enleva son déguisement, et il s'agissait en réalité du DJ David Guetto, connu pour avoir ambiancé les soirées de la Reine Glaglaboulga, du royaume de Salamakilidrabouiak, réputé pour leur invincibilité, ou pas ...
    Sauf que la soupe est en réalité un jus de chaussette moisi et rance, putréfié de verrues, que de viles Sontariens avaient récupérés sur des trolls morts dont la carcasse sanguinolente semblait vivante, tant elle grouillait d'insectes, de larves, qui coulaient comme un épais liquide, blanchâtre et gluant. Pourtant cette décoction était bénéfique pour les problème d'arthrose, bien que le goût était semblable à une délicieuse barbe à papa. Elle était si bonne que tout le monde désira y gouter, à tel point que mamie sapeuse du en refaire une tournée ! Elle dû exterminé maintes trolls afin de pouvoir faire la polka. Seulement, comme elle eu des hémorroïdes, elle était obligé de se faire soigner avec des coups de bâtons d'eucalyptus et un verre de jus de purin car elle n'eu point trouver d'autre solution.
    Fort fort lointain, Il s'en alla trouver le sourcier du nom de Warech pour que celle ci l'aide dans la quête pour dénicher un loup garou malveillant qui selon des rumeurs au sein du village était affamé et dévorait nuit après nuit les malheureux qui s'égareraient dans les sombres bois d'ébène avec un magnifique chapeau bleu portant encore les traces de Duanrage pour les sabots et les talons de AhmShagar . Puis un terrible Guillsuper arriva dans le fort lointain pour venir ce venger de ce Duanrage qui rajoutais sans cesse @ devant mon pseudo.
    Le sourcier Warech lui demanda la raison de sa présence, Guillsuper ne sachant pas parler et préférant ce cacher que d'affronter le terrible méchant de l'infini venant du très haut (Warech), il se planqua dans un terrier. Heureusement un preux chevalier au nom de Perceval vint le sauver pour qu'il arrête de gueuler afin de retourner trinquer tranquille à la taverne. Guillsuper trouva que c'était vachement la loose de se faire sauver par Perceval de Kaamelott ... Il décida donc de fausser compagnie à Perceval est parti vers l'au-delà et vers l'infini (réplique de buzz).
    Sur l'chemin il rencontre un étudiant en droit, qui lui tint ce propos : "Bonjour, contrôleur de métro, z'avez votre ticket ?" Ce que personne ne savait, c'était qu'il avait déja un travail de nuit et étudiait le jour. Guillsuper décida donc de courir pour le semer, mais en courant, il trébucha sur du foin qu'été là, posé délicatement au sol. L'étudiant en droit le rattrapa et lui dit, d'un ton menaçant :
    - Raconte-moi une de tes blagues !
    Guillsuper, qui n'en demandait pas tant, fit son grand seigneur et lui raconta une blague absolument géniale que toute la Terre du Milieu mourut suite à une crise de rire. Mais ce fameux Guillou ayant les chevilles qui enflent pour avoir porté sa Reine sur les épaules sur des milliers de miles. Il l'a sauva d'une mort certaine alors qu'un monstre hideux du nom de Idzan fut venu menaçer d'une pomme de terre sous la gorge, mais le vaillant Guillaume, tel un chevalier, s'en alla sauver d'une terrible menace la Reine des Reines, la Magnifique, la SUBLIMISSIME AhmShagar , dont la modestie n'avait d'égal que son égo. Il parcourut maintes et maintes contrées, traversa moultes obstacles, puis parvint finalement à un splendide lac azur, dont la clarté était tel que les fonds lui inspirèrent de s'y délasser. Il se dévêtit lascivement, puis, apercevant du coin de l’œil, une magnifique femme au nom de Kilerman, il tenta de se cacher pour ne pas être vu. Mais à ce moment précis une autre magnifique femme le repéra au nom d'éli chon qui venait le réconforter dans l'habituel coin. Puis, alors qu'il s’apprêtait à aller vers elle, il réalisa qu'il ne portait rien, il se rhabilla instantanément pour ne pas la choquer (car il s'en serait voulu sinon :s ), puis retourna dans son coin, pour pouvoir conter sereinement ses malheures. Cependant, n'étant pas très silencieux, éli chon et Kilerman vinrent vers lui pour le réconforter gentiment, il les remercia très chaleureusement. Une fois réconforté, il sortit détendu de son coin, en effet elles étaient si gentilles avec lui qu'il n'avait plus de raison de pleurer. Une fois ses muses parties, il comprit qu'il serait malheureusement seul pour le restant de ses jours et se remit à larmoyer dans l'habituel coin. Mais un sauveur arriva au nom de Sp4rKz67, volant à son secours, avec sa baguette de magicien, qu'il magnait d'un talent hors norme. Guillsuper le remercia et retourna voir ses muses pour profiter plus amplement de leur présence. Une fois arrivé auprès d'elles par mesure de politesse, il commença par dire "Bonjour mesdemoiselles", ce à quoi ces gentes damoiselles répondirent avec élégance Gullivert et Guillounet. Il fut incroyablement touché par les pseudos données par ces damoiselles, qui prouvaient l'affection qu'elles lui portait. Il fut tellement ému, qu'il n'arrivait plus à parler, et tremblait comme une feuille, mais dans sa tête, une toute petit voix lui disais "n'ait pas peur, elles sont gentilles", une petite voix qu'il ferait mieux d'écouter, car elle avait parfaitement raison. Mais à cause de cette angoisse il s'évanouit devant ces deux magnifiques femmes, elles qui pourtant voulaient le rassurer, mais il était juste beaucoup trop timide. Quand il revint à lui il les vit inquiètes autour de lui, essayant de parler à nouveau, il n'y arrivera pas, et retomba dans les pommes. Puis elles s'éloignèrent pour le laissé reprendre ses esprits, il revint a ses esprits et les remercia de l'accueil.
    Fin du chapitre 1.

    Mais la Terrible Reine des Reines, jalouse mais sublimement belle décida de retourner voir Guillsuper pour le détourner des deux succubes Chonchon et LN. Malheureusement il était déjà trop tard, elles l'avaient conquises par leurs chants terriblement sensuels. Guillsuper étant totalement envoûté par les mélodies et la beauté intérieure de ces deux personnes qu'il ne put se défaire de leur terrible emprise... mais heureusement Chonchon dans sa grande gentillesse décida de le sauver en empêchant LN de chanter puis elle se sauva avec. Ce que Guillsuper ne savait pas, c'est que Chochon la maléfique ne souhaitait que le dévorer, mais Guillsuper n'ayant que la peau sur les os, Chonchon ne put le faire, elle décida donc de le faire prisonnier et de l'engraisser. Malheureusement Guillsuper n'arrivait pas à manger, du coup Chonchon ne savait pas quoi faire de ce "petit" qui ne savait rien et faisait rien. C'était sans compter sur la Reine des Reines pour sauver son bien aimé fidèle, malheureusement elle ne le trouva pas et il était trop tard Guillsuper avait été endormi profondément par Chonchon et la succube profita pour le tuer. Guillsuper mourut dans son sommeil sans que personne ne puisse faire quoique ce soit.
    Fin du chapitre 2.

    Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuit,
     
  • Il étais une fois un poney lumineux qui se baladait le long d'un fleuve scintillant d'or et de praline, ce poney s'appelait Shamaë et qui, au détour d'un gravillon, sauta sur un brin d'herbe volant. Ce brin d'herbe était en fait un cheveux de Naxramas... Oui, des cheveux de Naxramas ! Quand tout d'un coup 4 pandas attaquèrent le poney. Ce dernier ce défendu corps et âme et réussi à éliminé 2 pandas grâce à son attaque spéciale. Les deux autres pandas fuirent devant sa grandeur mais un dragon arriva, appelé par sa maîtresse la Sorcière des airs qui lui demandait un service des plus importants:"Attrape moi ce poney dit-elle" Mais c'était sans compter sur les puissants centaures arrivant rapidement sur place pour brouter de l'herbe maléfique leur permettant de débloquer un sort de niveau 4 sur World of Warcraft. Ce sort, appelé "Sort de Foudroiement" a été conçu par Colonel Reyel qui se détruisait en Reine des Archers.
    La soupe aux champignons de mamie Sapeuse était affreusement délicieuse. Son secret ? Un soupçon d'élixir noir et une pincée de gobelins, qui va permettre au poney de se faire une grosse soirée. Mais, le poney enleva son déguisement, et il s'agissait en réalité du DJ David Guetto, connu pour avoir ambiancé les soirées de la Reine Glaglaboulga, du royaume de Salamakilidrabouiak, réputé pour leur invincibilité, ou pas ...
    Sauf que la soupe est en réalité un jus de chaussette moisi et rance, putréfié de verrues, que de viles Sontariens avaient récupérés sur des trolls morts dont la carcasse sanguinolente semblait vivante, tant elle grouillait d'insectes, de larves, qui coulaient comme un épais liquide, blanchâtre et gluant. Pourtant cette décoction était bénéfique pour les problème d'arthrose, bien que le goût était semblable à une délicieuse barbe à papa. Elle était si bonne que tout le monde désira y gouter, à tel point que mamie sapeuse du en refaire une tournée ! Elle dû exterminé maintes trolls afin de pouvoir faire la polka. Seulement, comme elle eu des hémorroïdes, elle était obligé de se faire soigner avec des coups de bâtons d'eucalyptus et un verre de jus de purin car elle n'eu point trouver d'autre solution.
    Fort fort lointain, Il s'en alla trouver le sourcier du nom de Warech pour que celle ci l'aide dans la quête pour dénicher un loup garou malveillant qui selon des rumeurs au sein du village était affamé et dévorait nuit après nuit les malheureux qui s'égareraient dans les sombres bois d'ébène avec un magnifique chapeau bleu portant encore les traces de Duanrage pour les sabots et les talons de AhmShagar . Puis un terrible Guillsuper arriva dans le fort lointain pour venir ce venger de ce Duanrage qui rajoutais sans cesse @ devant mon pseudo.
    Le sourcier Warech lui demanda la raison de sa présence, Guillsuper ne sachant pas parler et préférant ce cacher que d'affronter le terrible méchant de l'infini venant du très haut (Warech), il se planqua dans un terrier. Heureusement un preux chevalier au nom de Perceval vint le sauver pour qu'il arrête de gueuler afin de retourner trinquer tranquille à la taverne. Guillsuper trouva que c'était vachement la loose de se faire sauver par Perceval de Kaamelott ... Il décida donc de fausser compagnie à Perceval est parti vers l'au-delà et vers l'infini (réplique de buzz).
    Sur l'chemin il rencontre un étudiant en droit, qui lui tint ce propos : "Bonjour, contrôleur de métro, z'avez votre ticket ?" Ce que personne ne savait, c'était qu'il avait déja un travail de nuit et étudiait le jour. Guillsuper décida donc de courir pour le semer, mais en courant, il trébucha sur du foin qu'été là, posé délicatement au sol. L'étudiant en droit le rattrapa et lui dit, d'un ton menaçant :
    - Raconte-moi une de tes blagues !
    Guillsuper, qui n'en demandait pas tant, fit son grand seigneur et lui raconta une blague absolument géniale que toute la Terre du Milieu mourut suite à une crise de rire. Mais ce fameux Guillou ayant les chevilles qui enflent pour avoir porté sa Reine sur les épaules sur des milliers de miles. Il l'a sauva d'une mort certaine alors qu'un monstre hideux du nom de Idzan fut venu menaçer d'une pomme de terre sous la gorge, mais le vaillant Guillaume, tel un chevalier, s'en alla sauver d'une terrible menace la Reine des Reines, la Magnifique, la SUBLIMISSIME AhmShagar , dont la modestie n'avait d'égal que son égo. Il parcourut maintes et maintes contrées, traversa moultes obstacles, puis parvint finalement à un splendide lac azur, dont la clarté était tel que les fonds lui inspirèrent de s'y délasser. Il se dévêtit lascivement, puis, apercevant du coin de l’œil, une magnifique femme au nom de Kilerman, il tenta de se cacher pour ne pas être vu. Mais à ce moment précis une autre magnifique femme le repéra au nom d'éli chon qui venait le réconforter dans l'habituel coin. Puis, alors qu'il s’apprêtait à aller vers elle, il réalisa qu'il ne portait rien, il se rhabilla instantanément pour ne pas la choquer (car il s'en serait voulu sinon :s ), puis retourna dans son coin, pour pouvoir conter sereinement ses malheures. Cependant, n'étant pas très silencieux, éli chon et Kilerman vinrent vers lui pour le réconforter gentiment, il les remercia très chaleureusement. Une fois réconforté, il sortit détendu de son coin, en effet elles étaient si gentilles avec lui qu'il n'avait plus de raison de pleurer. Une fois ses muses parties, il comprit qu'il serait malheureusement seul pour le restant de ses jours et se remit à larmoyer dans l'habituel coin. Mais un sauveur arriva au nom de Sp4rKz67, volant à son secours, avec sa baguette de magicien, qu'il magnait d'un talent hors norme. Guillsuper le remercia et retourna voir ses muses pour profiter plus amplement de leur présence. Une fois arrivé auprès d'elles par mesure de politesse, il commença par dire "Bonjour mesdemoiselles", ce à quoi ces gentes damoiselles répondirent avec élégance Gullivert et Guillounet. Il fut incroyablement touché par les pseudos données par ces damoiselles, qui prouvaient l'affection qu'elles lui portait. Il fut tellement ému, qu'il n'arrivait plus à parler, et tremblait comme une feuille, mais dans sa tête, une toute petit voix lui disais "n'ait pas peur, elles sont gentilles", une petite voix qu'il ferait mieux d'écouter, car elle avait parfaitement raison. Mais à cause de cette angoisse il s'évanouit devant ces deux magnifiques femmes, elles qui pourtant voulaient le rassurer, mais il était juste beaucoup trop timide. Quand il revint à lui il les vit inquiètes autour de lui, essayant de parler à nouveau, il n'y arrivera pas, et retomba dans les pommes. Puis elles s'éloignèrent pour le laissé reprendre ses esprits, il revint a ses esprits et les remercia de l'accueil.
    Fin du chapitre 1.

    Mais la Terrible Reine des Reines, jalouse mais sublimement belle décida de retourner voir Guillsuper pour le détourner des deux succubes Chonchon et LN. Malheureusement il était déjà trop tard, elles l'avaient conquises par leurs chants terriblement sensuels. Guillsuper étant totalement envoûté par les mélodies et la beauté intérieure de ces deux personnes qu'il ne put se défaire de leur terrible emprise... mais heureusement Chonchon dans sa grande gentillesse décida de le sauver en empêchant LN de chanter puis elle se sauva avec. Ce que Guillsuper ne savait pas, c'est que Chochon la maléfique ne souhaitait que le dévorer, mais Guillsuper n'ayant que la peau sur les os, Chonchon ne put le faire, elle décida donc de le faire prisonnier et de l'engraisser. Malheureusement Guillsuper n'arrivait pas à manger, du coup Chonchon ne savait pas quoi faire de ce "petit" qui ne savait rien et faisait rien. C'était sans compter sur la Reine des Reines pour sauver son bien aimé fidèle, malheureusement elle ne le trouva pas et il était trop tard Guillsuper avait été endormi profondément par Chonchon et la succube profita pour le tuer. Guillsuper mourut dans son sommeil sans que personne ne puisse faire quoique ce soit.
    Fin du chapitre 2.

    Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse.
     
  • Il étais une fois un poney lumineux qui se baladait le long d'un fleuve scintillant d'or et de praline, ce poney s'appelait Shamaë et qui, au détour d'un gravillon, sauta sur un brin d'herbe volant. Ce brin d'herbe était en fait un cheveux de Naxramas... Oui, des cheveux de Naxramas ! Quand tout d'un coup 4 pandas attaquèrent le poney. Ce dernier ce défendu corps et âme et réussi à éliminé 2 pandas grâce à son attaque spéciale. Les deux autres pandas fuirent devant sa grandeur mais un dragon arriva, appelé par sa maîtresse la Sorcière des airs qui lui demandait un service des plus importants:"Attrape moi ce poney dit-elle" Mais c'était sans compter sur les puissants centaures arrivant rapidement sur place pour brouter de l'herbe maléfique leur permettant de débloquer un sort de niveau 4 sur World of Warcraft. Ce sort, appelé "Sort de Foudroiement" a été conçu par Colonel Reyel qui se détruisait en Reine des Archers.
    La soupe aux champignons de mamie Sapeuse était affreusement délicieuse. Son secret ? Un soupçon d'élixir noir et une pincée de gobelins, qui va permettre au poney de se faire une grosse soirée. Mais, le poney enleva son déguisement, et il s'agissait en réalité du DJ David Guetto, connu pour avoir ambiancé les soirées de la Reine Glaglaboulga, du royaume de Salamakilidrabouiak, réputé pour leur invincibilité, ou pas ...
    Sauf que la soupe est en réalité un jus de chaussette moisi et rance, putréfié de verrues, que de viles Sontariens avaient récupérés sur des trolls morts dont la carcasse sanguinolente semblait vivante, tant elle grouillait d'insectes, de larves, qui coulaient comme un épais liquide, blanchâtre et gluant. Pourtant cette décoction était bénéfique pour les problème d'arthrose, bien que le goût était semblable à une délicieuse barbe à papa. Elle était si bonne que tout le monde désira y gouter, à tel point que mamie sapeuse du en refaire une tournée ! Elle dû exterminé maintes trolls afin de pouvoir faire la polka. Seulement, comme elle eu des hémorroïdes, elle était obligé de se faire soigner avec des coups de bâtons d'eucalyptus et un verre de jus de purin car elle n'eu point trouver d'autre solution.
    Fort fort lointain, Il s'en alla trouver le sourcier du nom de Warech pour que celle ci l'aide dans la quête pour dénicher un loup garou malveillant qui selon des rumeurs au sein du village était affamé et dévorait nuit après nuit les malheureux qui s'égareraient dans les sombres bois d'ébène avec un magnifique chapeau bleu portant encore les traces de Duanrage pour les sabots et les talons de AhmShagar . Puis un terrible Guillsuper arriva dans le fort lointain pour venir ce venger de ce Duanrage qui rajoutais sans cesse @ devant mon pseudo.
    Le sourcier Warech lui demanda la raison de sa présence, Guillsuper ne sachant pas parler et préférant ce cacher que d'affronter le terrible méchant de l'infini venant du très haut (Warech), il se planqua dans un terrier. Heureusement un preux chevalier au nom de Perceval vint le sauver pour qu'il arrête de gueuler afin de retourner trinquer tranquille à la taverne. Guillsuper trouva que c'était vachement la loose de se faire sauver par Perceval de Kaamelott ... Il décida donc de fausser compagnie à Perceval est parti vers l'au-delà et vers l'infini (réplique de buzz).
    Sur l'chemin il rencontre un étudiant en droit, qui lui tint ce propos : "Bonjour, contrôleur de métro, z'avez votre ticket ?" Ce que personne ne savait, c'était qu'il avait déja un travail de nuit et étudiait le jour. Guillsuper décida donc de courir pour le semer, mais en courant, il trébucha sur du foin qu'été là, posé délicatement au sol. L'étudiant en droit le rattrapa et lui dit, d'un ton menaçant :
    - Raconte-moi une de tes blagues !
    Guillsuper, qui n'en demandait pas tant, fit son grand seigneur et lui raconta une blague absolument géniale que toute la Terre du Milieu mourut suite à une crise de rire. Mais ce fameux Guillou ayant les chevilles qui enflent pour avoir porté sa Reine sur les épaules sur des milliers de miles. Il l'a sauva d'une mort certaine alors qu'un monstre hideux du nom de Idzan fut venu menaçer d'une pomme de terre sous la gorge, mais le vaillant Guillaume, tel un chevalier, s'en alla sauver d'une terrible menace la Reine des Reines, la Magnifique, la SUBLIMISSIME AhmShagar , dont la modestie n'avait d'égal que son égo. Il parcourut maintes et maintes contrées, traversa moultes obstacles, puis parvint finalement à un splendide lac azur, dont la clarté était tel que les fonds lui inspirèrent de s'y délasser. Il se dévêtit lascivement, puis, apercevant du coin de l’œil, une magnifique femme au nom de Kilerman, il tenta de se cacher pour ne pas être vu. Mais à ce moment précis une autre magnifique femme le repéra au nom d'éli chon qui venait le réconforter dans l'habituel coin. Puis, alors qu'il s’apprêtait à aller vers elle, il réalisa qu'il ne portait rien, il se rhabilla instantanément pour ne pas la choquer (car il s'en serait voulu sinon :s ), puis retourna dans son coin, pour pouvoir conter sereinement ses malheures. Cependant, n'étant pas très silencieux, éli chon et Kilerman vinrent vers lui pour le réconforter gentiment, il les remercia très chaleureusement. Une fois réconforté, il sortit détendu de son coin, en effet elles étaient si gentilles avec lui qu'il n'avait plus de raison de pleurer. Une fois ses muses parties, il comprit qu'il serait malheureusement seul pour le restant de ses jours et se remit à larmoyer dans l'habituel coin. Mais un sauveur arriva au nom de Sp4rKz67, volant à son secours, avec sa baguette de magicien, qu'il magnait d'un talent hors norme. Guillsuper le remercia et retourna voir ses muses pour profiter plus amplement de leur présence. Une fois arrivé auprès d'elles par mesure de politesse, il commença par dire "Bonjour mesdemoiselles", ce à quoi ces gentes damoiselles répondirent avec élégance Gullivert et Guillounet. Il fut incroyablement touché par les pseudos données par ces damoiselles, qui prouvaient l'affection qu'elles lui portait. Il fut tellement ému, qu'il n'arrivait plus à parler, et tremblait comme une feuille, mais dans sa tête, une toute petit voix lui disais "n'ait pas peur, elles sont gentilles", une petite voix qu'il ferait mieux d'écouter, car elle avait parfaitement raison. Mais à cause de cette angoisse il s'évanouit devant ces deux magnifiques femmes, elles qui pourtant voulaient le rassurer, mais il était juste beaucoup trop timide. Quand il revint à lui il les vit inquiètes autour de lui, essayant de parler à nouveau, il n'y arrivera pas, et retomba dans les pommes. Puis elles s'éloignèrent pour le laissé reprendre ses esprits, il revint a ses esprits et les remercia de l'accueil.
    Fin du chapitre 1.

    Mais la Terrible Reine des Reines, jalouse mais sublimement belle décida de retourner voir Guillsuper pour le détourner des deux succubes Chonchon et LN. Malheureusement il était déjà trop tard, elles l'avaient conquises par leurs chants terriblement sensuels. Guillsuper étant totalement envoûté par les mélodies et la beauté intérieure de ces deux personnes qu'il ne put se défaire de leur terrible emprise... mais heureusement Chonchon dans sa grande gentillesse décida de le sauver en empêchant LN de chanter puis elle se sauva avec. Ce que Guillsuper ne savait pas, c'est que Chochon la maléfique ne souhaitait que le dévorer, mais Guillsuper n'ayant que la peau sur les os, Chonchon ne put le faire, elle décida donc de le faire prisonnier et de l'engraisser. Malheureusement Guillsuper n'arrivait pas à manger, du coup Chonchon ne savait pas quoi faire de ce "petit" qui ne savait rien et faisait rien. C'était sans compter sur la Reine des Reines pour sauver son bien aimé fidèle, malheureusement elle ne le trouva pas et il était trop tard Guillsuper avait été endormi profondément par Chonchon et la succube profita pour le tuer. Guillsuper mourut dans son sommeil sans que personne ne puisse faire quoique ce soit.
    Fin du chapitre 2.

    Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades !
     
  • Il étais une fois un poney lumineux qui se baladait le long d'un fleuve scintillant d'or et de praline, ce poney s'appelait Shamaë et qui, au détour d'un gravillon, sauta sur un brin d'herbe volant. Ce brin d'herbe était en fait un cheveux de Naxramas... Oui, des cheveux de Naxramas ! Quand tout d'un coup 4 pandas attaquèrent le poney. Ce dernier ce défendu corps et âme et réussi à éliminé 2 pandas grâce à son attaque spéciale. Les deux autres pandas fuirent devant sa grandeur mais un dragon arriva, appelé par sa maîtresse la Sorcière des airs qui lui demandait un service des plus importants:"Attrape moi ce poney dit-elle" Mais c'était sans compter sur les puissants centaures arrivant rapidement sur place pour brouter de l'herbe maléfique leur permettant de débloquer un sort de niveau 4 sur World of Warcraft. Ce sort, appelé "Sort de Foudroiement" a été conçu par Colonel Reyel qui se détruisait en Reine des Archers.
    La soupe aux champignons de mamie Sapeuse était affreusement délicieuse. Son secret ? Un soupçon d'élixir noir et une pincée de gobelins, qui va permettre au poney de se faire une grosse soirée. Mais, le poney enleva son déguisement, et il s'agissait en réalité du DJ David Guetto, connu pour avoir ambiancé les soirées de la Reine Glaglaboulga, du royaume de Salamakilidrabouiak, réputé pour leur invincibilité, ou pas ...
    Sauf que la soupe est en réalité un jus de chaussette moisi et rance, putréfié de verrues, que de viles Sontariens avaient récupérés sur des trolls morts dont la carcasse sanguinolente semblait vivante, tant elle grouillait d'insectes, de larves, qui coulaient comme un épais liquide, blanchâtre et gluant. Pourtant cette décoction était bénéfique pour les problème d'arthrose, bien que le goût était semblable à une délicieuse barbe à papa. Elle était si bonne que tout le monde désira y gouter, à tel point que mamie sapeuse du en refaire une tournée ! Elle dû exterminé maintes trolls afin de pouvoir faire la polka. Seulement, comme elle eu des hémorroïdes, elle était obligé de se faire soigner avec des coups de bâtons d'eucalyptus et un verre de jus de purin car elle n'eu point trouver d'autre solution.
    Fort fort lointain, Il s'en alla trouver le sourcier du nom de Warech pour que celle ci l'aide dans la quête pour dénicher un loup garou malveillant qui selon des rumeurs au sein du village était affamé et dévorait nuit après nuit les malheureux qui s'égareraient dans les sombres bois d'ébène avec un magnifique chapeau bleu portant encore les traces de Duanrage pour les sabots et les talons de AhmShagar . Puis un terrible Guillsuper arriva dans le fort lointain pour venir ce venger de ce Duanrage qui rajoutais sans cesse @ devant mon pseudo.
    Le sourcier Warech lui demanda la raison de sa présence, Guillsuper ne sachant pas parler et préférant ce cacher que d'affronter le terrible méchant de l'infini venant du très haut (Warech), il se planqua dans un terrier. Heureusement un preux chevalier au nom de Perceval vint le sauver pour qu'il arrête de gueuler afin de retourner trinquer tranquille à la taverne. Guillsuper trouva que c'était vachement la loose de se faire sauver par Perceval de Kaamelott ... Il décida donc de fausser compagnie à Perceval est parti vers l'au-delà et vers l'infini (réplique de buzz).
    Sur l'chemin il rencontre un étudiant en droit, qui lui tint ce propos : "Bonjour, contrôleur de métro, z'avez votre ticket ?" Ce que personne ne savait, c'était qu'il avait déja un travail de nuit et étudiait le jour. Guillsuper décida donc de courir pour le semer, mais en courant, il trébucha sur du foin qu'été là, posé délicatement au sol. L'étudiant en droit le rattrapa et lui dit, d'un ton menaçant :
    - Raconte-moi une de tes blagues !
    Guillsuper, qui n'en demandait pas tant, fit son grand seigneur et lui raconta une blague absolument géniale que toute la Terre du Milieu mourut suite à une crise de rire. Mais ce fameux Guillou ayant les chevilles qui enflent pour avoir porté sa Reine sur les épaules sur des milliers de miles. Il l'a sauva d'une mort certaine alors qu'un monstre hideux du nom de Idzan fut venu menaçer d'une pomme de terre sous la gorge, mais le vaillant Guillaume, tel un chevalier, s'en alla sauver d'une terrible menace la Reine des Reines, la Magnifique, la SUBLIMISSIME AhmShagar , dont la modestie n'avait d'égal que son égo. Il parcourut maintes et maintes contrées, traversa moultes obstacles, puis parvint finalement à un splendide lac azur, dont la clarté était tel que les fonds lui inspirèrent de s'y délasser. Il se dévêtit lascivement, puis, apercevant du coin de l’œil, une magnifique femme au nom de Kilerman, il tenta de se cacher pour ne pas être vu. Mais à ce moment précis une autre magnifique femme le repéra au nom d'éli chon qui venait le réconforter dans l'habituel coin. Puis, alors qu'il s’apprêtait à aller vers elle, il réalisa qu'il ne portait rien, il se rhabilla instantanément pour ne pas la choquer (car il s'en serait voulu sinon :s ), puis retourna dans son coin, pour pouvoir conter sereinement ses malheures. Cependant, n'étant pas très silencieux, éli chon et Kilerman vinrent vers lui pour le réconforter gentiment, il les remercia très chaleureusement. Une fois réconforté, il sortit détendu de son coin, en effet elles étaient si gentilles avec lui qu'il n'avait plus de raison de pleurer. Une fois ses muses parties, il comprit qu'il serait malheureusement seul pour le restant de ses jours et se remit à larmoyer dans l'habituel coin. Mais un sauveur arriva au nom de Sp4rKz67, volant à son secours, avec sa baguette de magicien, qu'il magnait d'un talent hors norme. Guillsuper le remercia et retourna voir ses muses pour profiter plus amplement de leur présence. Une fois arrivé auprès d'elles par mesure de politesse, il commença par dire "Bonjour mesdemoiselles", ce à quoi ces gentes damoiselles répondirent avec élégance Gullivert et Guillounet. Il fut incroyablement touché par les pseudos données par ces damoiselles, qui prouvaient l'affection qu'elles lui portait. Il fut tellement ému, qu'il n'arrivait plus à parler, et tremblait comme une feuille, mais dans sa tête, une toute petit voix lui disais "n'ait pas peur, elles sont gentilles", une petite voix qu'il ferait mieux d'écouter, car elle avait parfaitement raison. Mais à cause de cette angoisse il s'évanouit devant ces deux magnifiques femmes, elles qui pourtant voulaient le rassurer, mais il était juste beaucoup trop timide. Quand il revint à lui il les vit inquiètes autour de lui, essayant de parler à nouveau, il n'y arrivera pas, et retomba dans les pommes. Puis elles s'éloignèrent pour le laissé reprendre ses esprits, il revint a ses esprits et les remercia de l'accueil.
    Fin du chapitre 1.

    Mais la Terrible Reine des Reines, jalouse mais sublimement belle décida de retourner voir Guillsuper pour le détourner des deux succubes Chonchon et LN. Malheureusement il était déjà trop tard, elles l'avaient conquises par leurs chants terriblement sensuels. Guillsuper étant totalement envoûté par les mélodies et la beauté intérieure de ces deux personnes qu'il ne put se défaire de leur terrible emprise... mais heureusement Chonchon dans sa grande gentillesse décida de le sauver en empêchant LN de chanter puis elle se sauva avec. Ce que Guillsuper ne savait pas, c'est que Chochon la maléfique ne souhaitait que le dévorer, mais Guillsuper n'ayant que la peau sur les os, Chonchon ne put le faire, elle décida donc de le faire prisonnier et de l'engraisser. Malheureusement Guillsuper n'arrivait pas à manger, du coup Chonchon ne savait pas quoi faire de ce "petit" qui ne savait rien et faisait rien. C'était sans compter sur la Reine des Reines pour sauver son bien aimé fidèle, malheureusement elle ne le trouva pas et il était trop tard Guillsuper avait été endormi profondément par Chonchon et la succube profita pour le tuer. Guillsuper mourut dans son sommeil sans que personne ne puisse faire quoique ce soit.
    Fin du chapitre 2.

    Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue.
     
  • Il étais une fois un poney lumineux qui se baladait le long d'un fleuve scintillant d'or et de praline, ce poney s'appelait Shamaë et qui, au détour d'un gravillon, sauta sur un brin d'herbe volant. Ce brin d'herbe était en fait un cheveux de Naxramas... Oui, des cheveux de Naxramas ! Quand tout d'un coup 4 pandas attaquèrent le poney. Ce dernier ce défendu corps et âme et réussi à éliminé 2 pandas grâce à son attaque spéciale. Les deux autres pandas fuirent devant sa grandeur mais un dragon arriva, appelé par sa maîtresse la Sorcière des airs qui lui demandait un service des plus importants:"Attrape moi ce poney dit-elle" Mais c'était sans compter sur les puissants centaures arrivant rapidement sur place pour brouter de l'herbe maléfique leur permettant de débloquer un sort de niveau 4 sur World of Warcraft. Ce sort, appelé "Sort de Foudroiement" a été conçu par Colonel Reyel qui se détruisait en Reine des Archers.
    La soupe aux champignons de mamie Sapeuse était affreusement délicieuse. Son secret ? Un soupçon d'élixir noir et une pincée de gobelins, qui va permettre au poney de se faire une grosse soirée. Mais, le poney enleva son déguisement, et il s'agissait en réalité du DJ David Guetto, connu pour avoir ambiancé les soirées de la Reine Glaglaboulga, du royaume de Salamakilidrabouiak, réputé pour leur invincibilité, ou pas ...
    Sauf que la soupe est en réalité un jus de chaussette moisi et rance, putréfié de verrues, que de viles Sontariens avaient récupérés sur des trolls morts dont la carcasse sanguinolente semblait vivante, tant elle grouillait d'insectes, de larves, qui coulaient comme un épais liquide, blanchâtre et gluant. Pourtant cette décoction était bénéfique pour les problème d'arthrose, bien que le goût était semblable à une délicieuse barbe à papa. Elle était si bonne que tout le monde désira y gouter, à tel point que mamie sapeuse du en refaire une tournée ! Elle dû exterminé maintes trolls afin de pouvoir faire la polka. Seulement, comme elle eu des hémorroïdes, elle était obligé de se faire soigner avec des coups de bâtons d'eucalyptus et un verre de jus de purin car elle n'eu point trouver d'autre solution.
    Fort fort lointain, Il s'en alla trouver le sourcier du nom de Warech pour que celle ci l'aide dans la quête pour dénicher un loup garou malveillant qui selon des rumeurs au sein du village était affamé et dévorait nuit après nuit les malheureux qui s'égareraient dans les sombres bois d'ébène avec un magnifique chapeau bleu portant encore les traces de Duanrage pour les sabots et les talons de AhmShagar . Puis un terrible Guillsuper arriva dans le fort lointain pour venir ce venger de ce Duanrage qui rajoutais sans cesse @ devant mon pseudo.
    Le sourcier Warech lui demanda la raison de sa présence, Guillsuper ne sachant pas parler et préférant ce cacher que d'affronter le terrible méchant de l'infini venant du très haut (Warech), il se planqua dans un terrier. Heureusement un preux chevalier au nom de Perceval vint le sauver pour qu'il arrête de gueuler afin de retourner trinquer tranquille à la taverne. Guillsuper trouva que c'était vachement la loose de se faire sauver par Perceval de Kaamelott ... Il décida donc de fausser compagnie à Perceval est parti vers l'au-delà et vers l'infini (réplique de buzz).
    Sur l'chemin il rencontre un étudiant en droit, qui lui tint ce propos : "Bonjour, contrôleur de métro, z'avez votre ticket ?" Ce que personne ne savait, c'était qu'il avait déja un travail de nuit et étudiait le jour. Guillsuper décida donc de courir pour le semer, mais en courant, il trébucha sur du foin qu'été là, posé délicatement au sol. L'étudiant en droit le rattrapa et lui dit, d'un ton menaçant :
    - Raconte-moi une de tes blagues !
    Guillsuper, qui n'en demandait pas tant, fit son grand seigneur et lui raconta une blague absolument géniale que toute la Terre du Milieu mourut suite à une crise de rire. Mais ce fameux Guillou ayant les chevilles qui enflent pour avoir porté sa Reine sur les épaules sur des milliers de miles. Il l'a sauva d'une mort certaine alors qu'un monstre hideux du nom de Idzan fut venu menaçer d'une pomme de terre sous la gorge, mais le vaillant Guillaume, tel un chevalier, s'en alla sauver d'une terrible menace la Reine des Reines, la Magnifique, la SUBLIMISSIME AhmShagar , dont la modestie n'avait d'égal que son égo. Il parcourut maintes et maintes contrées, traversa moultes obstacles, puis parvint finalement à un splendide lac azur, dont la clarté était tel que les fonds lui inspirèrent de s'y délasser. Il se dévêtit lascivement, puis, apercevant du coin de l’œil, une magnifique femme au nom de Kilerman, il tenta de se cacher pour ne pas être vu. Mais à ce moment précis une autre magnifique femme le repéra au nom d'éli chon qui venait le réconforter dans l'habituel coin. Puis, alors qu'il s’apprêtait à aller vers elle, il réalisa qu'il ne portait rien, il se rhabilla instantanément pour ne pas la choquer (car il s'en serait voulu sinon :s ), puis retourna dans son coin, pour pouvoir conter sereinement ses malheures. Cependant, n'étant pas très silencieux, éli chon et Kilerman vinrent vers lui pour le réconforter gentiment, il les remercia très chaleureusement. Une fois réconforté, il sortit détendu de son coin, en effet elles étaient si gentilles avec lui qu'il n'avait plus de raison de pleurer. Une fois ses muses parties, il comprit qu'il serait malheureusement seul pour le restant de ses jours et se remit à larmoyer dans l'habituel coin. Mais un sauveur arriva au nom de Sp4rKz67, volant à son secours, avec sa baguette de magicien, qu'il magnait d'un talent hors norme. Guillsuper le remercia et retourna voir ses muses pour profiter plus amplement de leur présence. Une fois arrivé auprès d'elles par mesure de politesse, il commença par dire "Bonjour mesdemoiselles", ce à quoi ces gentes damoiselles répondirent avec élégance Gullivert et Guillounet. Il fut incroyablement touché par les pseudos données par ces damoiselles, qui prouvaient l'affection qu'elles lui portait. Il fut tellement ému, qu'il n'arrivait plus à parler, et tremblait comme une feuille, mais dans sa tête, une toute petit voix lui disais "n'ait pas peur, elles sont gentilles", une petite voix qu'il ferait mieux d'écouter, car elle avait parfaitement raison. Mais à cause de cette angoisse il s'évanouit devant ces deux magnifiques femmes, elles qui pourtant voulaient le rassurer, mais il était juste beaucoup trop timide. Quand il revint à lui il les vit inquiètes autour de lui, essayant de parler à nouveau, il n'y arrivera pas, et retomba dans les pommes. Puis elles s'éloignèrent pour le laissé reprendre ses esprits, il revint a ses esprits et les remercia de l'accueil.
    Fin du chapitre 1.

    Mais la Terrible Reine des Reines, jalouse mais sublimement belle décida de retourner voir Guillsuper pour le détourner des deux succubes Chonchon et LN. Malheureusement il était déjà trop tard, elles l'avaient conquises par leurs chants terriblement sensuels. Guillsuper étant totalement envoûté par les mélodies et la beauté intérieure de ces deux personnes qu'il ne put se défaire de leur terrible emprise... mais heureusement Chonchon dans sa grande gentillesse décida de le sauver en empêchant LN de chanter puis elle se sauva avec. Ce que Guillsuper ne savait pas, c'est que Chochon la maléfique ne souhaitait que le dévorer, mais Guillsuper n'ayant que la peau sur les os, Chonchon ne put le faire, elle décida donc de le faire prisonnier et de l'engraisser. Malheureusement Guillsuper n'arrivait pas à manger, du coup Chonchon ne savait pas quoi faire de ce "petit" qui ne savait rien et faisait rien. C'était sans compter sur la Reine des Reines pour sauver son bien aimé fidèle, malheureusement elle ne le trouva pas et il était trop tard Guillsuper avait été endormi profondément par Chonchon et la succube profita pour le tuer. Guillsuper mourut dans son sommeil sans que personne ne puisse faire quoique ce soit.
    Fin du chapitre 2.

    Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser !
     
  • Il étais une fois un poney lumineux qui se baladait le long d'un fleuve scintillant d'or et de praline, ce poney s'appelait Shamaë et qui, au détour d'un gravillon, sauta sur un brin d'herbe volant. Ce brin d'herbe était en fait un cheveux de Naxramas... Oui, des cheveux de Naxramas ! Quand tout d'un coup 4 pandas attaquèrent le poney. Ce dernier ce défendu corps et âme et réussi à éliminé 2 pandas grâce à son attaque spéciale. Les deux autres pandas fuirent devant sa grandeur mais un dragon arriva, appelé par sa maîtresse la Sorcière des airs qui lui demandait un service des plus importants:"Attrape moi ce poney dit-elle" Mais c'était sans compter sur les puissants centaures arrivant rapidement sur place pour brouter de l'herbe maléfique leur permettant de débloquer un sort de niveau 4 sur World of Warcraft. Ce sort, appelé "Sort de Foudroiement" a été conçu par Colonel Reyel qui se détruisait en Reine des Archers.
    La soupe aux champignons de mamie Sapeuse était affreusement délicieuse. Son secret ? Un soupçon d'élixir noir et une pincée de gobelins, qui va permettre au poney de se faire une grosse soirée. Mais, le poney enleva son déguisement, et il s'agissait en réalité du DJ David Guetto, connu pour avoir ambiancé les soirées de la Reine Glaglaboulga, du royaume de Salamakilidrabouiak, réputé pour leur invincibilité, ou pas ...
    Sauf que la soupe est en réalité un jus de chaussette moisi et rance, putréfié de verrues, que de viles Sontariens avaient récupérés sur des trolls morts dont la carcasse sanguinolente semblait vivante, tant elle grouillait d'insectes, de larves, qui coulaient comme un épais liquide, blanchâtre et gluant. Pourtant cette décoction était bénéfique pour les problème d'arthrose, bien que le goût était semblable à une délicieuse barbe à papa. Elle était si bonne que tout le monde désira y gouter, à tel point que mamie sapeuse du en refaire une tournée ! Elle dû exterminé maintes trolls afin de pouvoir faire la polka. Seulement, comme elle eu des hémorroïdes, elle était obligé de se faire soigner avec des coups de bâtons d'eucalyptus et un verre de jus de purin car elle n'eu point trouver d'autre solution.
    Fort fort lointain, Il s'en alla trouver le sourcier du nom de Warech pour que celle ci l'aide dans la quête pour dénicher un loup garou malveillant qui selon des rumeurs au sein du village était affamé et dévorait nuit après nuit les malheureux qui s'égareraient dans les sombres bois d'ébène avec un magnifique chapeau bleu portant encore les traces de Duanrage pour les sabots et les talons de AhmShagar . Puis un terrible Guillsuper arriva dans le fort lointain pour venir ce venger de ce Duanrage qui rajoutais sans cesse @ devant mon pseudo.
    Le sourcier Warech lui demanda la raison de sa présence, Guillsuper ne sachant pas parler et préférant ce cacher que d'affronter le terrible méchant de l'infini venant du très haut (Warech), il se planqua dans un terrier. Heureusement un preux chevalier au nom de Perceval vint le sauver pour qu'il arrête de gueuler afin de retourner trinquer tranquille à la taverne. Guillsuper trouva que c'était vachement la loose de se faire sauver par Perceval de Kaamelott ... Il décida donc de fausser compagnie à Perceval est parti vers l'au-delà et vers l'infini (réplique de buzz).
    Sur l'chemin il rencontre un étudiant en droit, qui lui tint ce propos : "Bonjour, contrôleur de métro, z'avez votre ticket ?" Ce que personne ne savait, c'était qu'il avait déja un travail de nuit et étudiait le jour. Guillsuper décida donc de courir pour le semer, mais en courant, il trébucha sur du foin qu'été là, posé délicatement au sol. L'étudiant en droit le rattrapa et lui dit, d'un ton menaçant :
    - Raconte-moi une de tes blagues !
    Guillsuper, qui n'en demandait pas tant, fit son grand seigneur et lui raconta une blague absolument géniale que toute la Terre du Milieu mourut suite à une crise de rire. Mais ce fameux Guillou ayant les chevilles qui enflent pour avoir porté sa Reine sur les épaules sur des milliers de miles. Il l'a sauva d'une mort certaine alors qu'un monstre hideux du nom de Idzan fut venu menaçer d'une pomme de terre sous la gorge, mais le vaillant Guillaume, tel un chevalier, s'en alla sauver d'une terrible menace la Reine des Reines, la Magnifique, la SUBLIMISSIME AhmShagar , dont la modestie n'avait d'égal que son égo. Il parcourut maintes et maintes contrées, traversa moultes obstacles, puis parvint finalement à un splendide lac azur, dont la clarté était tel que les fonds lui inspirèrent de s'y délasser. Il se dévêtit lascivement, puis, apercevant du coin de l’œil, une magnifique femme au nom de Kilerman, il tenta de se cacher pour ne pas être vu. Mais à ce moment précis une autre magnifique femme le repéra au nom d'éli chon qui venait le réconforter dans l'habituel coin. Puis, alors qu'il s’apprêtait à aller vers elle, il réalisa qu'il ne portait rien, il se rhabilla instantanément pour ne pas la choquer (car il s'en serait voulu sinon :s ), puis retourna dans son coin, pour pouvoir conter sereinement ses malheures. Cependant, n'étant pas très silencieux, éli chon et Kilerman vinrent vers lui pour le réconforter gentiment, il les remercia très chaleureusement. Une fois réconforté, il sortit détendu de son coin, en effet elles étaient si gentilles avec lui qu'il n'avait plus de raison de pleurer. Une fois ses muses parties, il comprit qu'il serait malheureusement seul pour le restant de ses jours et se remit à larmoyer dans l'habituel coin. Mais un sauveur arriva au nom de Sp4rKz67, volant à son secours, avec sa baguette de magicien, qu'il magnait d'un talent hors norme. Guillsuper le remercia et retourna voir ses muses pour profiter plus amplement de leur présence. Une fois arrivé auprès d'elles par mesure de politesse, il commença par dire "Bonjour mesdemoiselles", ce à quoi ces gentes damoiselles répondirent avec élégance Gullivert et Guillounet. Il fut incroyablement touché par les pseudos données par ces damoiselles, qui prouvaient l'affection qu'elles lui portait. Il fut tellement ému, qu'il n'arrivait plus à parler, et tremblait comme une feuille, mais dans sa tête, une toute petit voix lui disais "n'ait pas peur, elles sont gentilles", une petite voix qu'il ferait mieux d'écouter, car elle avait parfaitement raison. Mais à cause de cette angoisse il s'évanouit devant ces deux magnifiques femmes, elles qui pourtant voulaient le rassurer, mais il était juste beaucoup trop timide. Quand il revint à lui il les vit inquiètes autour de lui, essayant de parler à nouveau, il n'y arrivera pas, et retomba dans les pommes. Puis elles s'éloignèrent pour le laissé reprendre ses esprits, il revint a ses esprits et les remercia de l'accueil.
    Fin du chapitre 1.

    Mais la Terrible Reine des Reines, jalouse mais sublimement belle décida de retourner voir Guillsuper pour le détourner des deux succubes Chonchon et LN. Malheureusement il était déjà trop tard, elles l'avaient conquises par leurs chants terriblement sensuels. Guillsuper étant totalement envoûté par les mélodies et la beauté intérieure de ces deux personnes qu'il ne put se défaire de leur terrible emprise... mais heureusement Chonchon dans sa grande gentillesse décida de le sauver en empêchant LN de chanter puis elle se sauva avec. Ce que Guillsuper ne savait pas, c'est que Chochon la maléfique ne souhaitait que le dévorer, mais Guillsuper n'ayant que la peau sur les os, Chonchon ne put le faire, elle décida donc de le faire prisonnier et de l'engraisser. Malheureusement Guillsuper n'arrivait pas à manger, du coup Chonchon ne savait pas quoi faire de ce "petit" qui ne savait rien et faisait rien. C'était sans compter sur la Reine des Reines pour sauver son bien aimé fidèle, malheureusement elle ne le trouva pas et il était trop tard Guillsuper avait été endormi profondément par Chonchon et la succube profita pour le tuer. Guillsuper mourut dans son sommeil sans que personne ne puisse faire quoique ce soit.
    Fin du chapitre 2.

    Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela.
     
  • Mais la Terrible Reine des Reines, jalouse mais sublimement belle décida de retourner voir Guillsuper pour le détourner des deux succubes Chonchon et LN. Malheureusement il était déjà trop tard, elles l'avaient conquises par leurs chants terriblement sensuels. Guillsuper étant totalement envoûté par les mélodies et la beauté intérieure de ces deux personnes qu'il ne put se défaire de leur terrible emprise... mais heureusement Chonchon dans sa grande gentillesse décida de le sauver en empêchant LN de chanter puis elle se sauva avec. Ce que Guillsuper ne savait pas, c'est que Chochon la maléfique ne souhaitait que le dévorer, mais Guillsuper n'ayant que la peau sur les os, Chonchon ne put le faire, elle décida donc de le faire prisonnier et de l'engraisser. Malheureusement Guillsuper n'arrivait pas à manger, du coup Chonchon ne savait pas quoi faire de ce "petit" qui ne savait rien et faisait rien. C'était sans compter sur la Reine des Reines pour sauver son bien aimé fidèle, malheureusement elle ne le trouva pas et il était trop tard Guillsuper avait été endormi profondément par Chonchon et la succube profita pour le tuer. Guillsuper mourut dans son sommeil sans que personne ne puisse faire quoique ce soit.
    Fin du chapitre 2.

    Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela. Seulement, cette philosophie, très sage, est très juste... si on a pas toutes les informations ! Les poneys veulent dominer le monde, malgré toutes les réticences de certains, mais ce n'est qu'un détail d'un plan, rédigé par des êtres hautement supérieurs, dans l'idée de créé réellement le monde, sortir dans cette fange tout ces êtres vivants n'ayant aucune idée de la réel perfection du monde
     
  • Il étais une fois un poney lumineux qui se baladait le long d'un fleuve scintillant d'or et de praline, ce poney s'appelait Shamaë et qui, au détour d'un gravillon, sauta sur un brin d'herbe volant. Ce brin d'herbe était en fait un cheveux de Naxramas... Oui, des cheveux de Naxramas ! Quand tout d'un coup 4 pandas attaquèrent le poney. Ce dernier ce défendu corps et âme et réussi à éliminé 2 pandas grâce à son attaque spéciale. Les deux autres pandas fuirent devant sa grandeur mais un dragon arriva, appelé par sa maîtresse la Sorcière des airs qui lui demandait un service des plus importants:"Attrape moi ce poney dit-elle" Mais c'était sans compter sur les puissants centaures arrivant rapidement sur place pour brouter de l'herbe maléfique leur permettant de débloquer un sort de niveau 4 sur World of Warcraft. Ce sort, appelé "Sort de Foudroiement" a été conçu par Colonel Reyel qui se détruisait en Reine des Archers.
    La soupe aux champignons de mamie Sapeuse était affreusement délicieuse. Son secret ? Un soupçon d'élixir noir et une pincée de gobelins, qui va permettre au poney de se faire une grosse soirée. Mais, le poney enleva son déguisement, et il s'agissait en réalité du DJ David Guetto, connu pour avoir ambiancé les soirées de la Reine Glaglaboulga, du royaume de Salamakilidrabouiak, réputé pour leur invincibilité, ou pas ...
    Sauf que la soupe est en réalité un jus de chaussette moisi et rance, putréfié de verrues, que de viles Sontariens avaient récupérés sur des trolls morts dont la carcasse sanguinolente semblait vivante, tant elle grouillait d'insectes, de larves, qui coulaient comme un épais liquide, blanchâtre et gluant. Pourtant cette décoction était bénéfique pour les problème d'arthrose, bien que le goût était semblable à une délicieuse barbe à papa. Elle était si bonne que tout le monde désira y gouter, à tel point que mamie sapeuse du en refaire une tournée ! Elle dû exterminé maintes trolls afin de pouvoir faire la polka. Seulement, comme elle eu des hémorroïdes, elle était obligé de se faire soigner avec des coups de bâtons d'eucalyptus et un verre de jus de purin car elle n'eu point trouver d'autre solution.
    Fort fort lointain, Il s'en alla trouver le sourcier du nom de Warech pour que celle ci l'aide dans la quête pour dénicher un loup garou malveillant qui selon des rumeurs au sein du village était affamé et dévorait nuit après nuit les malheureux qui s'égareraient dans les sombres bois d'ébène avec un magnifique chapeau bleu portant encore les traces de Duanrage pour les sabots et les talons de AhmShagar . Puis un terrible Guillsuper arriva dans le fort lointain pour venir ce venger de ce Duanrage qui rajoutais sans cesse @ devant mon pseudo.
    Le sourcier Warech lui demanda la raison de sa présence, Guillsuper ne sachant pas parler et préférant ce cacher que d'affronter le terrible méchant de l'infini venant du très haut (Warech), il se planqua dans un terrier. Heureusement un preux chevalier au nom de Perceval vint le sauver pour qu'il arrête de gueuler afin de retourner trinquer tranquille à la taverne. Guillsuper trouva que c'était vachement la loose de se faire sauver par Perceval de Kaamelott ... Il décida donc de fausser compagnie à Perceval est parti vers l'au-delà et vers l'infini (réplique de buzz).
    Sur l'chemin il rencontre un étudiant en droit, qui lui tint ce propos : "Bonjour, contrôleur de métro, z'avez votre ticket ?" Ce que personne ne savait, c'était qu'il avait déja un travail de nuit et étudiait le jour. Guillsuper décida donc de courir pour le semer, mais en courant, il trébucha sur du foin qu'été là, posé délicatement au sol. L'étudiant en droit le rattrapa et lui dit, d'un ton menaçant :
    - Raconte-moi une de tes blagues !
    Guillsuper, qui n'en demandait pas tant, fit son grand seigneur et lui raconta une blague absolument géniale que toute la Terre du Milieu mourut suite à une crise de rire. Mais ce fameux Guillou ayant les chevilles qui enflent pour avoir porté sa Reine sur les épaules sur des milliers de miles. Il l'a sauva d'une mort certaine alors qu'un monstre hideux du nom de Idzan fut venu menaçer d'une pomme de terre sous la gorge, mais le vaillant Guillaume, tel un chevalier, s'en alla sauver d'une terrible menace la Reine des Reines, la Magnifique, la SUBLIMISSIME AhmShagar , dont la modestie n'avait d'égal que son égo. Il parcourut maintes et maintes contrées, traversa moultes obstacles, puis parvint finalement à un splendide lac azur, dont la clarté était tel que les fonds lui inspirèrent de s'y délasser. Il se dévêtit lascivement, puis, apercevant du coin de l’œil, une magnifique femme au nom de Kilerman, il tenta de se cacher pour ne pas être vu. Mais à ce moment précis une autre magnifique femme le repéra au nom d'éli chon qui venait le réconforter dans l'habituel coin. Puis, alors qu'il s’apprêtait à aller vers elle, il réalisa qu'il ne portait rien, il se rhabilla instantanément pour ne pas la choquer (car il s'en serait voulu sinon :s ), puis retourna dans son coin, pour pouvoir conter sereinement ses malheures. Cependant, n'étant pas très silencieux, éli chon et Kilerman vinrent vers lui pour le réconforter gentiment, il les remercia très chaleureusement. Une fois réconforté, il sortit détendu de son coin, en effet elles étaient si gentilles avec lui qu'il n'avait plus de raison de pleurer. Une fois ses muses parties, il comprit qu'il serait malheureusement seul pour le restant de ses jours et se remit à larmoyer dans l'habituel coin. Mais un sauveur arriva au nom de Sp4rKz67, volant à son secours, avec sa baguette de magicien, qu'il magnait d'un talent hors norme. Guillsuper le remercia et retourna voir ses muses pour profiter plus amplement de leur présence. Une fois arrivé auprès d'elles par mesure de politesse, il commença par dire "Bonjour mesdemoiselles", ce à quoi ces gentes damoiselles répondirent avec élégance Gullivert et Guillounet. Il fut incroyablement touché par les pseudos données par ces damoiselles, qui prouvaient l'affection qu'elles lui portait. Il fut tellement ému, qu'il n'arrivait plus à parler, et tremblait comme une feuille, mais dans sa tête, une toute petit voix lui disais "n'ait pas peur, elles sont gentilles", une petite voix qu'il ferait mieux d'écouter, car elle avait parfaitement raison. Mais à cause de cette angoisse il s'évanouit devant ces deux magnifiques femmes, elles qui pourtant voulaient le rassurer, mais il était juste beaucoup trop timide. Quand il revint à lui il les vit inquiètes autour de lui, essayant de parler à nouveau, il n'y arrivera pas, et retomba dans les pommes. Puis elles s'éloignèrent pour le laissé reprendre ses esprits, il revint a ses esprits et les remercia de l'accueil.
    Fin du chapitre 1.

    Mais la Terrible Reine des Reines, jalouse mais sublimement belle décida de retourner voir Guillsuper pour le détourner des deux succubes Chonchon et LN. Malheureusement il était déjà trop tard, elles l'avaient conquises par leurs chants terriblement sensuels. Guillsuper étant totalement envoûté par les mélodies et la beauté intérieure de ces deux personnes qu'il ne put se défaire de leur terrible emprise... mais heureusement Chonchon dans sa grande gentillesse décida de le sauver en empêchant LN de chanter puis elle se sauva avec. Ce que Guillsuper ne savait pas, c'est que Chochon la maléfique ne souhaitait que le dévorer, mais Guillsuper n'ayant que la peau sur les os, Chonchon ne put le faire, elle décida donc de le faire prisonnier et de l'engraisser. Malheureusement Guillsuper n'arrivait pas à manger, du coup Chonchon ne savait pas quoi faire de ce "petit" qui ne savait rien et faisait rien. C'était sans compter sur la Reine des Reines pour sauver son bien aimé fidèle, malheureusement elle ne le trouva pas et il était trop tard Guillsuper avait été endormi profondément par Chonchon et la succube profita pour le tuer. Guillsuper mourut dans son sommeil sans que personne ne puisse faire quoique ce soit.
    Fin du chapitre 2.

    Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela. Seulement, cette philosophie, très sage, est très juste... si on a pas toutes les informations ! Les poneys veulent dominer le monde, malgré toutes les réticences de certains, mais ce n'est qu'un détail d'un plan, rédigé par des êtres hautement supérieurs, dans l'idée de créé réellement le monde, sortir dans cette fange tout ces êtres vivants n'ayant aucune idée de la réel perfection du monde. La perfection est un luxe qui n'existe pas en ce bas monde, seuls les sots pensent que cela existe.
     
  • Mais la Terrible Reine des Reines, jalouse mais sublimement belle décida de retourner voir Guillsuper pour le détourner des deux succubes Chonchon et LN. Malheureusement il était déjà trop tard, elles l'avaient conquises par leurs chants terriblement sensuels. Guillsuper étant totalement envoûté par les mélodies et la beauté intérieure de ces deux personnes qu'il ne put se défaire de leur terrible emprise... mais heureusement Chonchon dans sa grande gentillesse décida de le sauver en empêchant LN de chanter puis elle se sauva avec. Ce que Guillsuper ne savait pas, c'est que Chochon la maléfique ne souhaitait que le dévorer, mais Guillsuper n'ayant que la peau sur les os, Chonchon ne put le faire, elle décida donc de le faire prisonnier et de l'engraisser. Malheureusement Guillsuper n'arrivait pas à manger, du coup Chonchon ne savait pas quoi faire de ce "petit" qui ne savait rien et faisait rien. C'était sans compter sur la Reine des Reines pour sauver son bien aimé fidèle, malheureusement elle ne le trouva pas et il était trop tard Guillsuper avait été endormi profondément par Chonchon et la succube profita pour le tuer. Guillsuper mourut dans son sommeil sans que personne ne puisse faire quoique ce soit.
    Fin du chapitre 2.

    Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela. Seulement, cette philosophie, très sage, est très juste... si on a pas toutes les informations ! Les poneys veulent dominer le monde, malgré toutes les réticences de certains, mais ce n'est qu'un détail d'un plan, rédigé par des êtres hautement supérieurs, dans l'idée de créé réellement le monde, sortir dans cette fange tout ces êtres vivants n'ayant aucune idée de la réel perfection du monde. La perfection est un luxe qui n'existe pas en ce bas monde, seuls les sots pensent que cela existe. Et c'est exactement pour cela que les poneys (et d'autres forces encore inconnue à la plupart) tentent d'élevé le monde à sa perfection !
     
  • Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela. Seulement, cette philosophie, très sage, est très juste... si on a pas toutes les informations ! Les poneys veulent dominer le monde, malgré toutes les réticences de certains, mais ce n'est qu'un détail d'un plan, rédigé par des êtres hautement supérieurs, dans l'idée de créé réellement le monde, sortir dans cette fange tout ces êtres vivants n'ayant aucune idée de la réel perfection du monde. La perfection est un luxe qui n'existe pas en ce bas monde, seuls les sots pensent que cela existe. Et c'est exactement pour cela que les poneys (et d'autres forces encore inconnue à la plupart) tentent d'élevé le monde à sa perfection ! Dieu alias Black-EyesBlack-Eyes décida de transformer toute la race des poneys en pandas pour asseoir sa domination sur le monde.
     
  • Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela. Seulement, cette philosophie, très sage, est très juste... si on a pas toutes les informations ! Les poneys veulent dominer le monde, malgré toutes les réticences de certains, mais ce n'est qu'un détail d'un plan, rédigé par des êtres hautement supérieurs, dans l'idée de créé réellement le monde, sortir dans cette fange tout ces êtres vivants n'ayant aucune idée de la réel perfection du monde. La perfection est un luxe qui n'existe pas en ce bas monde, seuls les sots pensent que cela existe. Et c'est exactement pour cela que les poneys (et d'autres forces encore inconnue à la plupart) tentent d'élevé le monde à sa perfection ! Dieu alias Black-EyesBlack-Eyes décida de transformer toute la race des poneys en pandas pour asseoir sa domination sur le monde. Mais DuanrageDuanrage, seigneur des poneys, réussi à ne pas être un Panda !
     
  • Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela. Seulement, cette philosophie, très sage, est très juste... si on a pas toutes les informations ! Les poneys veulent dominer le monde, malgré toutes les réticences de certains, mais ce n'est qu'un détail d'un plan, rédigé par des êtres hautement supérieurs, dans l'idée de créé réellement le monde, sortir dans cette fange tout ces êtres vivants n'ayant aucune idée de la réel perfection du monde. La perfection est un luxe qui n'existe pas en ce bas monde, seuls les sots pensent que cela existe. Et c'est exactement pour cela que les poneys (et d'autres forces encore inconnue à la plupart) tentent d'élevé le monde à sa perfection ! Dieu alias Black-Eyes décida de transformer toute la race des poneys en pandas pour asseoir sa domination sur le monde. Mais Duanrage, seigneur des poneys, réussi à ne pas être un Panda ! Il rassembla alors tout ses anciens camarades poneys, pour trouver un moyen de rompre cette malédiction !
     
  • Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela. Seulement, cette philosophie, très sage, est très juste... si on a pas toutes les informations ! Les poneys veulent dominer le monde, malgré toutes les réticences de certains, mais ce n'est qu'un détail d'un plan, rédigé par des êtres hautement supérieurs, dans l'idée de créé réellement le monde, sortir dans cette fange tout ces êtres vivants n'ayant aucune idée de la réel perfection du monde. La perfection est un luxe qui n'existe pas en ce bas monde, seuls les sots pensent que cela existe. Et c'est exactement pour cela que les poneys (et d'autres forces encore inconnue à la plupart) tentent d'élevé le monde à sa perfection ! Dieu alias Black-Eyes décida de transformer toute la race des poneys en pandas pour asseoir sa domination sur le monde. Mais Duanrage, seigneur des poneys, réussi à ne pas être un Panda ! Il rassembla alors tout ses anciens camarades poneys, pour trouver un moyen de rompre cette malédiction !
    Il vint donc trouver le tout puissant PadougaPadouga , Dieux des Dieux et puissant Maitre des Licornes, Poney, Panda, Super et même de la Sublime mais O combien égocentrique AhmShagarAhmShagar.
     
  • Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela. Seulement, cette philosophie, très sage, est très juste... si on a pas toutes les informations ! Les poneys veulent dominer le monde, malgré toutes les réticences de certains, mais ce n'est qu'un détail d'un plan, rédigé par des êtres hautement supérieurs, dans l'idée de créé réellement le monde, sortir dans cette fange tout ces êtres vivants n'ayant aucune idée de la réel perfection du monde. La perfection est un luxe qui n'existe pas en ce bas monde, seuls les sots pensent que cela existe. Et c'est exactement pour cela que les poneys (et d'autres forces encore inconnue à la plupart) tentent d'élevé le monde à sa perfection ! Dieu alias Black-Eyes décida de transformer toute la race des poneys en pandas pour asseoir sa domination sur le monde. Mais Duanrage, seigneur des poneys, réussi à ne pas être un Panda ! Il rassembla alors tout ses anciens camarades poneys, pour trouver un moyen de rompre cette malédiction !
    Il vint donc trouver le tout puissant [​IMG]@Padouga , Dieux des Dieux et puissant Maitre des Licornes, Poney, Panda, Super et même de la Sublime mais O combien égocentrique [​IMG]@AhmShagar. Enfin, le croit-il, car en réalité la Déesse AhmShagar est beaucoup plus puissante que cet infâme asticot puant.
     
  • Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela. Seulement, cette philosophie, très sage, est très juste... si on a pas toutes les informations ! Les poneys veulent dominer le monde, malgré toutes les réticences de certains, mais ce n'est qu'un détail d'un plan, rédigé par des êtres hautement supérieurs, dans l'idée de créé réellement le monde, sortir dans cette fange tout ces êtres vivants n'ayant aucune idée de la réel perfection du monde. La perfection est un luxe qui n'existe pas en ce bas monde, seuls les sots pensent que cela existe. Et c'est exactement pour cela que les poneys (et d'autres forces encore inconnue à la plupart) tentent d'élevé le monde à sa perfection ! Dieu alias Black-Eyes décida de transformer toute la race des poneys en pandas pour asseoir sa domination sur le monde. Mais Duanrage, seigneur des poneys, réussi à ne pas être un Panda ! Il rassembla alors tout ses anciens camarades poneys, pour trouver un moyen de rompre cette malédiction !
    Il vint donc trouver le tout puissant Padouga , Dieux des Dieux et puissant Maitre des Licornes, Poney, Panda, Super et même de la Sublime mais O combien égocentrique AhmShagar. Enfin, le croit-il, car en réalité la Déesse AhmShagar est beaucoup plus puissante que cet infâme asticot puant. Les anciens morts pouvaient le prouver, la Déesse avait survécu au temps, mais pour cela elle avait maintenant maintes et maintes rides et sa beauté qui était sans pareille quand elle avait 18 ans est passée, il ne reste plus que le charme pour séduire (qui suffit largement ^^).
     
  • Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela. Seulement, cette philosophie, très sage, est très juste... si on a pas toutes les informations ! Les poneys veulent dominer le monde, malgré toutes les réticences de certains, mais ce n'est qu'un détail d'un plan, rédigé par des êtres hautement supérieurs, dans l'idée de créé réellement le monde, sortir dans cette fange tout ces êtres vivants n'ayant aucune idée de la réel perfection du monde. La perfection est un luxe qui n'existe pas en ce bas monde, seuls les sots pensent que cela existe. Et c'est exactement pour cela que les poneys (et d'autres forces encore inconnue à la plupart) tentent d'élevé le monde à sa perfection ! Dieu alias Black-Eyes décida de transformer toute la race des poneys en pandas pour asseoir sa domination sur le monde. Mais Duanrage, seigneur des poneys, réussi à ne pas être un Panda ! Il rassembla alors tout ses anciens camarades poneys, pour trouver un moyen de rompre cette malédiction !
    Il vint donc trouver le tout puissant Padouga , Dieux des Dieux et puissant Maitre des Licornes, Poney, Panda, Super et même de la Sublime mais O combien égocentrique AhmShagar. Enfin, le croit-il, car en réalité la Déesse AhmShagar est beaucoup plus puissante que cet infâme asticot puant. Les anciens morts pouvaient le prouver, la Déesse avait survécu au temps, mais pour cela elle avait maintenant maintes et maintes rides et sa beauté qui était sans pareille quand elle avait 18 ans est passée, il ne reste plus que le charme pour séduire (qui suffit largement ^^). Heureusement que ses pouvoirs lui permettent d'être la plus belle :)hilarious:)
     
  • Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela. Seulement, cette philosophie, très sage, est très juste... si on a pas toutes les informations ! Les poneys veulent dominer le monde, malgré toutes les réticences de certains, mais ce n'est qu'un détail d'un plan, rédigé par des êtres hautement supérieurs, dans l'idée de créé réellement le monde, sortir dans cette fange tout ces êtres vivants n'ayant aucune idée de la réel perfection du monde. La perfection est un luxe qui n'existe pas en ce bas monde, seuls les sots pensent que cela existe. Et c'est exactement pour cela que les poneys (et d'autres forces encore inconnue à la plupart) tentent d'élevé le monde à sa perfection ! Dieu alias Black-Eyes décida de transformer toute la race des poneys en pandas pour asseoir sa domination sur le monde. Mais Duanrage, seigneur des poneys, réussi à ne pas être un Panda ! Il rassembla alors tout ses anciens camarades poneys, pour trouver un moyen de rompre cette malédiction !
    Il vint donc trouver le tout puissant Padouga , Dieux des Dieux et puissant Maitre des Licornes, Poney, Panda, Super et même de la Sublime mais O combien égocentrique AhmShagar. Enfin, le croit-il, car en réalité la Déesse AhmShagar est beaucoup plus puissante que cet infâme asticot puant. Les anciens morts pouvaient le prouver, la Déesse avait survécu au temps, mais pour cela elle avait maintenant maintes et maintes rides et sa beauté qui était sans pareille quand elle avait 18 ans est passée, il ne reste plus que le charme pour séduire (qui suffit largement ^^). Heureusement que ses pouvoirs lui permettent d'être la plus belle :)hilarious:). Elle utilisa ses pouvoirs pour faire revivre un être qui lui était cher, elle décida de faire revivre
     
  • Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela. Seulement, cette philosophie, très sage, est très juste... si on a pas toutes les informations ! Les poneys veulent dominer le monde, malgré toutes les réticences de certains, mais ce n'est qu'un détail d'un plan, rédigé par des êtres hautement supérieurs, dans l'idée de créé réellement le monde, sortir dans cette fange tout ces êtres vivants n'ayant aucune idée de la réel perfection du monde. La perfection est un luxe qui n'existe pas en ce bas monde, seuls les sots pensent que cela existe. Et c'est exactement pour cela que les poneys (et d'autres forces encore inconnue à la plupart) tentent d'élevé le monde à sa perfection ! Dieu alias Black-Eyes décida de transformer toute la race des poneys en pandas pour asseoir sa domination sur le monde. Mais Duanrage, seigneur des poneys, réussi à ne pas être un Panda ! Il rassembla alors tout ses anciens camarades poneys, pour trouver un moyen de rompre cette malédiction !
    Il vint donc trouver le tout puissant Padouga , Dieux des Dieux et puissant Maitre des Licornes, Poney, Panda, Super et même de la Sublime mais O combien égocentrique AhmShagar. Enfin, le croit-il, car en réalité la Déesse AhmShagar est beaucoup plus puissante que cet infâme asticot puant. Les anciens morts pouvaient le prouver, la Déesse avait survécu au temps, mais pour cela elle avait maintenant maintes et maintes rides et sa beauté qui était sans pareille quand elle avait 18 ans est passée, il ne reste plus que le charme pour séduire (qui suffit largement ^^). Heureusement que ses pouvoirs lui permettent d'être la plus belle :)hilarious:). Elle utilisa ses pouvoirs pour faire revivre un être qui lui était cher, elle décida de faire revivre Guillsuper, car sa puissance légendaire pourrait surement résoudre le problème des envahisseurs et barbares Poneys et Pandas
     
  • Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela. Seulement, cette philosophie, très sage, est très juste... si on a pas toutes les informations ! Les poneys veulent dominer le monde, malgré toutes les réticences de certains, mais ce n'est qu'un détail d'un plan, rédigé par des êtres hautement supérieurs, dans l'idée de créé réellement le monde, sortir dans cette fange tout ces êtres vivants n'ayant aucune idée de la réel perfection du monde. La perfection est un luxe qui n'existe pas en ce bas monde, seuls les sots pensent que cela existe. Et c'est exactement pour cela que les poneys (et d'autres forces encore inconnue à la plupart) tentent d'élevé le monde à sa perfection ! Dieu alias Black-Eyes décida de transformer toute la race des poneys en pandas pour asseoir sa domination sur le monde. Mais Duanrage, seigneur des poneys, réussi à ne pas être un Panda ! Il rassembla alors tout ses anciens camarades poneys, pour trouver un moyen de rompre cette malédiction !
    Il vint donc trouver le tout puissant Padouga , Dieux des Dieux et puissant Maitre des Licornes, Poney, Panda, Super et même de la Sublime mais O combien égocentrique AhmShagar. Enfin, le croit-il, car en réalité la Déesse AhmShagar est beaucoup plus puissante que cet infâme asticot puant. Les anciens morts pouvaient le prouver, la Déesse avait survécu au temps, mais pour cela elle avait maintenant maintes et maintes rides et sa beauté qui était sans pareille quand elle avait 18 ans est passée, il ne reste plus que le charme pour séduire (qui suffit largement ^^). Heureusement que ses pouvoirs lui permettent d'être la plus belle :)hilarious:). Elle utilisa ses pouvoirs pour faire revivre un être qui lui était cher, elle décida de faire revivre Guillsuper, car sa puissance légendaire pourrait surement résoudre le problème des envahisseurs et barbares Poneys et Pandas. Et elle invoqua le monstre le plus terrible de ce bas-monde l'Hydre Notique-HydrNotique-Hydr pour l'aider dans sa quête
     
  • Quelques décennies plus tard, les masses avaient oublié l'histoire, ce n'était plus qu'une légende. Cependant, les poneys n'étant pas morts, Ifixoo et Simhiggs voulurent tuer Duanrage, car son air plaisantin leur faisait ombrage. Celui-ci chercha donc refuge auprès d'un hibou chanteur, perché sur la branche d'un grand chêne rouge. Ainsi installer, il n'avait plus à ce fatigué en échappant aux vaines poursuites des deux êtres jaloux de son humour désopilant. Il en était heureux. De plus, il voyait au loin ses misérables vengeurs s’empêtrer das les multiples obstacles qu'il avait passer avec aisance. Du moins c'est ce qu'il pensait, à cause de la fatigue il se cassa les 4 pattes et Ifixoo et Simhiggs apparurent pour l'aider à s'en sortir car il était bloqué dans un sable mouvant puis le tuer. Cependant, ce n'était qu'une ruse du poney, qui après les avoir aisément mis hors d'état de nuire, ne put s'en aller bien loin car il avait toujours les quatre pattes entièrement fracturées et brisées. Il mourut de faim et de soif au soleil de manière longue et douloureuse. Cependant, c'est ce qu'il laissa croire aux vengeurs, car en réalité, ses camarades l'aidèrent, jamais un poney n’abandonnerais un camarades ! L'esprit de Guillsuper vint alors hanter le petit poney et suite à cela il perdit toute sa santé mentale jusqu'à anéantir toute son espèce. Il resta seul toujours les 4 pattes cassées ... devant errer jusqu'à la fin des temps dans cette folie absolue. Cependant, c'était encore une fois ce que les poneys firent croire à Guillsuper et aux autres Supers, pour que ces derniers les laissent tranquille, car les poneys avaient la flemme de s'en débarrasser ! La flemme ou peut-être tout simplement qu'ils ne savaient pas, signe de la folie absolue de ce peuple ... dominer le monde n'a aucun sens ... la paix et l'harmonie étaient les valeurs défendues par les supers qui ont tous disparus il y a des décennies de cela. Seulement, cette philosophie, très sage, est très juste... si on a pas toutes les informations ! Les poneys veulent dominer le monde, malgré toutes les réticences de certains, mais ce n'est qu'un détail d'un plan, rédigé par des êtres hautement supérieurs, dans l'idée de créé réellement le monde, sortir dans cette fange tout ces êtres vivants n'ayant aucune idée de la réel perfection du monde. La perfection est un luxe qui n'existe pas en ce bas monde, seuls les sots pensent que cela existe. Et c'est exactement pour cela que les poneys (et d'autres forces encore inconnue à la plupart) tentent d'élevé le monde à sa perfection ! Dieu alias Black-Eyes décida de transformer toute la race des poneys en pandas pour asseoir sa domination sur le monde. Mais Duanrage, seigneur des poneys, réussi à ne pas être un Panda ! Il rassembla alors tout ses anciens camarades poneys, pour trouver un moyen de rompre cette malédiction !
    Il vint donc trouver le tout puissant Padouga , Dieux des Dieux et puissant Maitre des Licornes, Poney, Panda, Super et même de la Sublime mais O combien égocentrique AhmShagar. Enfin, le croit-il, car en réalité la Déesse AhmShagar est beaucoup plus puissante que cet infâme asticot puant. Les anciens morts pouvaient le prouver, la Déesse avait survécu au temps, mais pour cela elle avait maintenant maintes et maintes rides et sa beauté qui était sans pareille quand elle avait 18 ans est passée, il ne reste plus que le charme pour séduire (qui suffit largement ^^). Heureusement que ses pouvoirs lui permettent d'être la plus belle :)hilarious:). Elle utilisa ses pouvoirs pour faire revivre un être qui lui était cher, elle décida de faire revivre Guillsuper, car sa puissance légendaire pourrait surement résoudre le problème des envahisseurs et barbares Poneys et Pandas. Et elle invoqua le monstre le plus terrible de ce bas-monde l'Hydre [​IMG]@Notique-Hydr pour l'aider dans sa quête.
    DuanrageDuanrage qui était venu voir le O tout puissant PadougaPadouga , lui expliqua son problème, Padouga dans extrême bonté décida de retransforme tout les poneys, en poneys et pour punir les Pandas, il décida que....